logo

Bienvenue à l’Equitable Café

Café associatif d’information et de sensibilisation alternatif écologique et citoyen, l’Équitable Café propose des ateliers, projections-débats, cycles d’informations thématiques, rencontres d’auteurs, mais aussi des produits bio, locaux dans une démarche équitable, tout cela dans un lieu collectif et ouvert au grand public.

 

54 Cours Julien 13006 Marseille

« No pasarán » de Marc Nammour

Il existe un endroit où la misère n’est pas à chaque coin de rue

— « No pasarán » de Marc Nammour

Marc Nammour, auteur et rappeur de La Canaille,
un texte en hommage à Charlie Hebdo.

Il existe un endroit où la question n’est pas de savoir si je suis Charlie.
Un endroit familier, bigarré, élégant et cosmopolite.
Au confluent des mondes de l’art, de la pensée et de la rhétorique.
Un endroit où les cultures se nourrissent et s’enrichissent.
Où mes semblables poussent abreuvés du lait de la connaissance.
Il existe un endroit où la conscience politique n’est pas un effet de mode
Une brève passade contestataire, mais une nécessité au quotidien.
Une exigence.
Où la curiosité l’ouverture d’esprit se cultivent pour permettre de rester critique
et vigilant
Où l’on défend une presse indépendante délivrée du joug des annonceurs.
Où l’on peut rire de tout mais pas avec n’importe qui.
Il existe un endroit où le clergé n’est pas le bienvenu
Où les femmes sont libres, audacieuses et vibrantes
Où les hommes se distinguent des animaux et ne se considèrent pas supérieurs
Où la laïcité nous protège d’une dérive communautaire
Où la morale se construit sans dogmes sans idées préconçues.
Il existe un endroit où la misère n’est pas à chaque coin de rue
Où les quartiers populaires ne sont pas laissés à l’abandon
Humiliés. Méprisés. Ignorés.
Où le partage des richesses est une notion élémentaire
Où la liberté est la première des sécurités
Où l’éducation est la première des priorités
Il existe un endroit où l’on ne défile pas avec des dictateurs au nom de la
République
Où le pacifiste résiste et ne cède pas au piège de l’union sacrée,
ni d’un état policier
Où la Marseillaise ne se chante pas, où frontière et patrie sont des mots creux
Où on ne légitime pas la guerre contre des pays d’Afrique et du Moyen-Orient
sous prétexte de lutter contre le terrorisme
Où l’on ne prétend pas avoir le monopole de la civilisation
Il existe un endroit solidaire, sans leader ni dealer d’opinion
Anti capitaliste, anti raciste, anti con
Où l’antisémitisme et l’islamophobie sont condamnés de la même façon.
Il existe un endroit engendrant un citoyen humaniste hybride original et subtil
Mais les fascistes de toutes couleurs de tous bords et de tous poils voudraient
nous en écarter
Parce qu’ils en ont peur.
Parce que cet endroit renvoie à la fin de leur hégémonie et de leur sale vision du
monde
Parce qu’au seuil de cet endroit il est inscrit en lettres capitales :
NO PASARÁN.

Aucun commentaire

Réagir