logo

Bienvenue à l’Equitable Café

Café associatif d’information et de sensibilisation alternatif écologique et citoyen, l’Équitable Café propose des ateliers, projections-débats, cycles d’informations thématiques, rencontres d’auteurs, mais aussi des produits bio, locaux dans une démarche équitable, tout cela dans un lieu collectif et ouvert au grand public.

 

54 Cours Julien 13006 Marseille

Agriculture : le capitalisme n’a pas – encore ? – gagné

Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé
23 Mai

Agriculture : le capitalisme n’a pas – encore ? – gagné

23 mai, 18h30 - 21h30
Entrée Libre
L’agriculture, et la fabrication des aliments est largement entre les mains de groupes financiers puissants.
Circuits courts, agriculture raisonnée, produits bio ?
On est tous un peu perdus face à une offre de plus en plus normée, labellisée, sans qu’on puisse savoir par qui, et pourquoi.
Gilles Allaire chercheur à l’INRA viendra nous présenter un ouvrage collectif, « Le futur de l’agriculture : Entre Écologie et Capitalisme » (le bouquin est coûteux, mais le pdf gratuit en cliquant sur le lien précédent). Nous avons invité quelques amiEs engagés dans l’agriculture alternative pour nourrir le débat….

« Le futur de l’agriculture : Entre Écologie et Capitalisme »

Le xxe siècle est porteur d’une série de transformations de l’agriculture et de l’alimentation que l’on peut rassembler autour de trois tendances : la normalisation pour ce qui concerne la définition des produits et des marchés ; l’individualisation, pour ce qui concerne tant l’organisation sociale de la production que les formes de consommation ; l’approfondissement de industrialisation de l’agriculture, c’est-à-dire notamment l’utilisation croissante de l’énergie fossile. Les politiques agricoles que l’on peut associer au fordisme (le new deal aux États-Unis, la politique agricole gaulliste des années 1960 en France,…) stabilisent les marchés agricoles et favorisent l’investissement. Les années 1990 sont celles d’une crise structurelle de l’agriculture du fordisme et du début de la fin de l’hégémonie américaine. Mais, du point de vue plus global de l’industrialisation de l’agriculture, assiste-t-on à une crise du modèle ou au contraire aux effets en retour de sa diffusion ? L’orientation dominante, avec la poursuite de la colonisation de la nature, reste une utilisation intensive des ressources. Quelle est la place des alternatives.
Une perspective raisonnable fondée sur la suffisance de la production agricole (avec des stocks correctement gérés), certes utopique, laisserait leur place au thé, au café, aux épices, aux vignes et aux prairies fleuries, mais devrait être associée à celle d’une réduction des inégalités et d’une extension des droits sociaux (droit à l’alimentation).
 

Détails

Date : 23 mai, 18h30 - 21h30
Heure : 18h30 - 21h30
Où ? : Au Café !
Adresse : 54 Cours Julien
Organisé par : Le Groupe Prog du Café