logo

Bienvenue à l’Equitable Café

Café associatif d’information et de sensibilisation alternatif écologique et citoyen, l’Équitable Café propose des ateliers, projections-débats, cycles d’informations thématiques, rencontres d’auteurs, mais aussi des produits bio, locaux dans une démarche équitable, tout cela dans un lieu collectif et ouvert au grand public.

 

54 Cours Julien 13006 Marseille

Autour de Jerada (semaine marocaine)

Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé
31 Mai

Autour de Jerada (semaine marocaine)

31 mai 2016, 20h30 - 23h30
Libre
// Projections d’un cinéma en mouvement
// en présence de Mohamed Mrimi, Ouhaib Mortada et Lo ThivolleNumer0zer0 présente une soirée autour de JerAda (Maroc), ces mines, ces trous si noirs, son soleil si lumineux, autour de trois films : Un chant de Mines (O.Mortada, 40′), Lettre Ouverte de B12(M.Mrimi, 13′), et La Fleur (Film d’atelier réalisé avec des jeunes de la région de Jerada, 18′) (Esquisse d’une programmation qui sera en mouvement)…

Numéro zéro est un peu le niveau zéro du cinéma selon Eustache, son équation première : pour faire un film, il suffit d’une personne qui raconte une histoire à une autre. La caméra n’a qu’a réceptionner cet échange. Parlant de ce film, Eustache disait : « je n’avais aucune intention en faisant ce film, j’étais simplement rongé par un mal, et ce film répondait à ce mal. » Rapport organique d’un cinéaste à son œuvre, Numéro zéro nous rappelle, en ces temps de cinéma prêt à consommer, qu’il peut aussi s’agir d’un acte vital et nécessaire, un acte de chair et de sang.

http://numer0zer0.wordpress.com/ http://www.derives.tv/Mille-et-une-mines

Ca commencerait par…

* Un chant de mines ( 40 min )
Jérada, une ancienne cité minière située dans l’est marocain, à la frontière Algérienne. Depuis de nombreuses années Ouhaib filme, enregistre, cadre et de-cadre l’histoire de la cité minière de Jerada. L’histoire de ça fermeture, et de sa ré-ouverture clandestine. Non pas filmer pour faire œuvre mais pour faire trace, mémoire. En 2008 il rencontre Lo, et ensemble ils entreprennent d’essayer de commencer a plonger dans le puits de ces images, de ces histoires, de ces trous afin de tenter de les partager.
De ces matières, il s’y fabrique une histoire, des histoires que nous vous conterons.
Celle de l’abandon des industries minières dans les années 2000.
Celle de la survie des habitants de Jerada de tout âge, qui sont retournés sur les puits de charbon avec leurs mains.
Celle de ces petits-fils et fils de mineurs Européens qui reviennent chaque année arpenter cette terre et cette histoire qui fut la leur.

Un écran, deux corps
Des paroles des gestes
Une histoire, des histoires

Ça continuerait avec, * Lettre ouverte de B12
Essai documentaire de Mohamed Mrimi (13 min)
L’équipe du journal électronique de Jerada a rendu visite aux habitants du site dénommé B12 à 4Km au nord-est de la ville. En se penchant sur les inquiétudes quotidiennes de ses habitants éloignés, nous avons été reçu par l’une des familles qui nous a ouvert sa maison et nous dévoilent de tout cœur leurs situations liées à la marginalisation de leur cité..
(En présence de Mohamed Mrimi)
www. jeradapress.com

Et puis il y aura des fleurs et de la musique avec Hakim

* La Fleur (18 min)
Film d’atelier réalisé avec des jeunes de la région de Jerada
Au « Jardin des amoureux », l’espace des rendez vous secrets.
Deux Jeunes garçons dans des gestes de séductions.
Une jeune fille plongé dans un roman sans.

 

Détails

Date : 31 mai 2016, 20h30 - 23h30
Heure : 20h30 - 23h30
Où ? : Au Café !
Adresse : 54 Cours Julien