logo

Bienvenue à l’Equitable Café

Café associatif d’information et de sensibilisation alternatif écologique et citoyen, l’Équitable Café propose des ateliers, projections-débats, cycles d’informations thématiques, rencontres d’auteurs, mais aussi des produits bio, locaux dans une démarche équitable, tout cela dans un lieu collectif et ouvert au grand public.

 

54 Cours Julien 13006 Marseille

Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé
20 Sep

Balayer devant notre porte (FéminismeS et sexualités)

20 septembre 2016, 16h00 - 1 octobre 2016, 23h30
prix libre

Du 19 septembre au 1° octobre, l’Équitable se pique de féminisme(s)

(et ne compte pas en rester là)

 

equitable_cafe_feminismes_affiche_noire_definitive

(affiche par Soya Le Gato)

(cet article sera mis à jour au fur et à mesure, prog’ susceptible d’ajouts de dernière minute…)

 

ÉDITO

(comme l’édito est long, voici une version raccourcie… lisez-le dans son intégralité par ici !)

Le féminisme, c’est d’abord une prise de conscience suivie d’une révolte contre l’arrangement des rapports de sexe et la position subordonnée que les femmes occupent dans la vaste majorité des sociétés. Il s’agit aussi d’une lutte pour changer ces rapports et cette situation.

La cause de cette inégalité, c’est le système patriarcal, autrement dit : un système dans lequel les hommes détiennent le pouvoir…

À la racine de ces problèmes, le genre, ou le sexe social : enfermer des individuEs dans des rôles binaires selon leurs attributs sexuels, dès la naissance, et les éduquer comme telLEs. Grosso modo : Tu seras femme et discrète, à l’écoute, jolie, serviable, attentive. Tu seras homme et bricoleur, viril, fort, grande gueule.

[…]

C’est autour de ces questions, et bien d’autres, que nous vous invitons à venir rêver, échanger, râler, partager, inventer… pendant ces quinze jours (ou pour les prochaines années, on compte pas s’arrêter là!).

PS, et pas des moindres :

conscientEs que l’évocation d’une oppression souvent violente peut venir remuer et provoquer des émotions douloureuses, nous essaierons – et nous vous invitons à faire de même – d’être attentifs/ves à la répartition de la parole, et au fait que personne ne se sente en danger…

Mais nous sommes faillibles – et pas toujours suffisamment à l’affût – n’hésitez donc pas à venir nous prévenir si quelqu’unE ressent un malaise, ou si une situation vous semble problématique.

Re-PS :

Oui, ce texte (comme d’autres) est féminisé : nous soulignons la présence du féminin quand nous évoquons un pluriel mixte, parce que nous croyons que le sexisme est aussi une question d’imaginaire(s)… Et que la langue française, avec sa règle du masculin qui l’emporte, contribue, parmi bien d’autres facteurs, à nourrir l’invisibilisation des femmes dans nos discours et nos histoires.

(lire la suite par ici !)


AU PROGRAMME

(+ de précisions sur les pages respectives de chaque événement)

ce programme peut être sujet à des modifications, changements, et autres inspirations de dernière minute : toutes les infos sur equitablecafe.org

 

ATTENTION //
Certains événements de cette quinzaine (et parfois d’autres au Café) sont proposés en non-mixité choisie : les personnes qui proposent les ateliers et nous autres du Café, choisissons sur certains sujets de proposer des espaces réservés aux personnes partageant des vécus et situations communes.

Face au sexisme, comme à d’autres formes d’oppressions, l’autodétermination des premierEs concernéEs est une évidence pour toute personne éprise d’émancipation et de justice sociale.

La non-mixité choisie est un outil parmi d’autres, qui peut permettre de favoriser l’émergence d’une parole, de gagner en force, en confiance, en complicité, et d’échanger sur des questions souvent sensibles, parfois douloureuses et/ou liées à l’intimité, qui ne s’exprimeraient pas de la même manière en présence de personnes ne partageant pas la situation en question.

Pour plus de précisions, se référer aux descriptions des divers événements. Et bien sûr, en discuter de vive voix pendant la quinzaine 🙂

 

Mardi 20/09

à partir de 19h et pendant toute la quinzaine : expositions Black Feminism + Le Privilège Blanc

Deux expositions en une, sur les thèmes du « black feminism » et du privilège blanc, à découvrir tout au long de la quinzaine, pour explorer des questions complexes, au croisement des dominations de genre, de classe, de race…

20h Petit aperçu d’une actualité des luttes et initiatives féministes, à Marseille et alentours

Des groupes, collectifs et associations actives à Marseille dans le vaste champ du féminisme, se présentent et évoquent leurs actions et approches. Et les vôtres ?

En présence notamment du Planning Familial de Marseille, du projet pointpointpoint.org, du groupe de recherche-action Perspectives Plurielles (qui présentera également la partie consacrée au Black Feminism de son expo « du Pluriel dans le Féminisme »), du Groupe Femmes de Amnesty International Marseille

Tables d’infos, causeries au bar et présentation de la quinzaine.

 

Mercredi 21/09

18-20h Self-Help – Naturo, Gynéco : Rencontre-discussion – Envie de créer un groupe marseillais ?

En non-mixité choisie : sans mec cis  (cisgenre = personne dont le genre correspond au genre attribué à la naissance).

Nous avons envie de parler, de questionner nos pratiques de soins gynécologiques, pour se poser la question de la relation à notre corps. Reprendre confiance en nos ressentis, s’entourer pour ne pas être seulEs dans ce domaine (que ça soit de notre rapport au corps médical ou de notre rapport à notre propre corps). Nous désirons aussi partager des expériences, des documents ressources ou des recettes pour l’automédication.

21h-22h30 Chroniques d’une Croqueuse // cabaret-théâtre

Café fermé pour préserver l’intimité 🙂

SPECTACLE COMPLET, ARCHI-BLINDÉ, MERCI DE VOTRE COMPRÉHENSION !!!!

Un cabaret décalé et sensible, entre théâtre intimiste et show déjanté, qui met à l’honneur le désir d’une femme.

Texte, musique : Marisoa Ramonja
Mise en scène : Murielle Hachet
Avec Marisoa Ramonja, la croqueuse et François Escojido, l’ange musicien

 

Jeudi 22/09

19h Des Livres (-ez nous du mâle) // speed-booking et arpentage

Deux propositions autour des livres : partageons nos lectures, voix, histoires, poings levés de femmes.

Le speed-booking pour découvrir et faire découvrir ses bouquins cultes et ceux des autres,
l’arpentage pour s’essayer à la lecture collective (ensemble on est plus intelligentEs !) autour d’un texte choisis par les participantEs?

 

Samedi 24/09

17h Atelier chant chorale et répétition publique avec les Kagol’phoniques

En non-mixité choisie : sans mec cis  (cisgenre = personne dont le genre correspond au genre attribué à la naissance). Les mecs cis ne pourront donc pas se joindre à la répèt de cet aprem’… Mais pourront venir nous écouter à 20h !

La chorale féministe Les Kagol’phoniques, chorale militante, féministe et non-mixte vous propose, quelles que soient vos compétences en chant, de venir apprendre quelques chants de notre répertoire (des chants de luttes, féministes et inclusifs, qui donnent la pêche et la patate !), que l’on reprendra en chœur, et en public, vers 20h.

19h Zones de Confiance – Discussion sur la Non-Mixité

… à partir des enquêtes réalisées dans le 10e numéro de la revue Z (disponible au Café pendant la quinzaine), dont le dossier « Bonnes Femmes, Mauvais Genre » a été réalisé à Marseille.

Tout en revenant sur les soubassements économiques et sociaux des inégalités de genre (sur fond de divisions de race et de classe), la revue met en avant diverses expériences où se construisent, entres femmes et personnes qui se sentent telles, des
« zones de confiances » en non-mixité. Comment la constitution de collectifs non-mixtes permet-elle d’échapper aux conditionnements sexués, ou tout au moins, de les travailler, de les mettre à l’épreuve, en vue d’acquérir de
l’autonomie et de se faire respecter ?

20h30 S’Con’Se Fait Rance (solo clown bouffon) + Ursula La La (chansons à prétexte)

S’Con’Se Fait Rance, Présenté par Wernera Véranda

Solo clown bouffon durée 1H tout public – interdit aux pleurnichards.
Wernera Veranda se lance ,s’élance, se jette corps et âmes dans la description anatomique de Vulva Pendulum.
Écrit, mis en scène et interprété par Caroline Deyber

Ursula La La de Marseille, des chansons à prétexte et péchues pour danser et conclure la soirée en beauté

 

Mardi 27/09

20h « La Guerre des Filles » de Mylène Sauloy // projection et discussion en présence de la réalisatrice

En suivant depuis plus d’une décennie les combattantes kurdes, en Turquie, en Irak et en Syrie, Mylène est allée une nouvelle fois à leur rencontre fin 2015, et s’emploie ici à restituer pas à pas leur héritage. Jeunes recrues ou plus anciennes, ces femmes, qui luttent en première ligne contre Daech, défendent dans le même mouvement – et le même sourire -, l’égalité et la parité. Ce documentaire, en forme d’hommage, montre comment une utopie salvatrice s’inscrit sur le terrain.

 

Mercredi 28/09

15h30-18h Atelier DIY // Fabrication de pisse-debout et sa pochette

En non-mixité choisie : sans mec cis  (cisgenre = personne dont le genre correspond au genre attribué à la naissance).

Parce que les toilettes publiques sont souvent sales et que tu rêves d’écrire ton prénom dans la neige en pissant, viens donc fabriquer ton pisse-debout !
Participation libre aux -petits- frais.

 

Jeudi 29/09

20h Impro-Débat avec Stop Harcèlement de Rue Marseille

avec le collectif Stop Harcèlement de Rue Marseille, pour en finir avec le contrôle social des femmes et personnes LGBTQI dans les rues… Mises en situation, discussion, chalkwalk et stand d’infos !

 

Vendredi 30/09

18h Atelier d’écriture avec Delphine Bole et Marion De Dominicis

De Sei Shonagon à Eve Ensler, en passant par George Sand et Virginie Despentes, les femmes de tout pays ont su faire entendre leur(s) voix dans le silence des livres. Chacune à sa manière a plaidé la cause des femmes – dans la société, la sphère politique, le rapport aux hommes, au corps, à la culture dominante…


EncouragéEs par quelques grandes plumes féminines (Flora Tristan, Marguerite Duras, Nancy Huston ou Sarah Kane), venez écrire quelle femme vous êtes (ou pas), avant de passer vos mots « par votre gueuloir » le soir-même. Que vous soyez faitEs de désirs ou de douleurs, d’agacements ou de rêves, de revendications ou même de contradictions… Un atelier entre sensibilité et « déconnade » (on pèse nos mots) qui appuiera là où ça fait mâle. 

 

20h Scène (grande) Ouverte/Open Mic

Ouverte à touTEs…. Mais en priorité à celles et ceux qu’on entend rarement ou qui parlent doucement !

Lire ton poème préféré ou un tract, déclamer de longs slams, se lancer sans filet dans une impro/en freestyle, jouer et chanter une chanson, dégainer un sketch grinçant et hilarant…
Les possibilités sont infinies, le micro est ouvert.
Pas de jugement, pas de compète ou de concours de taille de vers, que du plaisir d’être ensemble et de s’entendre.

 

Samedi 01/10

20h30 Flo Mekouyenski (chanson (f)rance-aise) + La Chasse (sabbat de sorcières bruyant et frénétique)

Un concert de clôture avec deux projets locaux pour le moins éclectiques. Une bonne dose d’acidité en (f)rançais dans le texte avec Flo Mekouyenski (guitare et chant), suivie du duo punk La Chasse, et ses transes sombres et sensuelles, à coups de basse, batterie et chants possédés !

Détails

Date : 20 septembre 2016, 16h00 - 1 octobre 2016, 23h30
Heure : 16h00 - 23h30
Où ? : Au Café !
Adresse : 54 Cours Julien