logo

Bienvenue à l’Equitable Café

Café associatif d’information et de sensibilisation alternatif écologique et citoyen, l’Équitable Café propose des ateliers, projections-débats, cycles d’informations thématiques, rencontres d’auteurs, mais aussi des produits bio, locaux dans une démarche équitable, tout cela dans un lieu collectif et ouvert au grand public.

 

54 Cours Julien 13006 Marseille

Ciné-Club : Los Olvidados, de L. Buñuel

Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé
01 Fév

Ciné-Club : Los Olvidados, de L. Buñuel

1 février, 19h30 - 23h00
Entrée Libre

Un rendez-vous régulier à l’Équitable Café : Tous les premiers mercredi du mois, à 19h30

Los Olvidados

(un film de Luis Buñuel // Mexique, 1950, 80mn)

En 1950 Los Olvidados marque le retour de Luis Buñuel au cinéma, lui qui n’avait rien réalisé depuis 1937. Pariant que le film aiderait à présenter les bidonvilles sous un jour favorable, le gouvernement mexicain lui avait même versé une subvention! Mais il dépeint au contraire la misère avec réalisme, ce qui fit scandale ; Les autorités allant jusqu’à accuser Buñuel de porter atteinte à la réputation du Mexique.

Les personnages centraux sont les enfants des bidonvilles, à la fois miséreux et livrés à eux-mêmes. Pour survivre, ils s’organisent en bandes. Peut-être influencé par le néoréalisme italien, Buñuel réalise ici l’un des meilleurs films sur l’enfance abandonnée. Face à la cruauté de la misère, il ne se livre à aucune compromission, ni envers l’Eglise, ni envers l’Etat. Humaniste, il n’y voyait qu’un seul antidote: le progrès social.


Synopsis

El Jaibo, un adolescent des rues, s’échappe de la maison de correction et retrouve ses compagnons d’infortune dans leur bidonville de la banlieue de Mexico. Avec Pedro et d’autres enfants, il tente d’attaquer Don Carmelo, un aveugle cruel qui survit en jouant de la musique dans les rues. Quelques jours après, Jaibo tue, en présence de Pedro, le jeune homme qu’il accuse de l’avoir dénoncé. À partir de ce moment, les destins de Pedro et du Jaibo sont tragiquement unis.

Une œuvre « implacable comme la marche silencieuse de la lave » Octavio Paz

 

 

Détails

Date : 1 février, 19h30 - 23h00
Heure : 19h30 - 23h00
Où ? : Au Café !
Adresse : 54 Cours Julien
Organisé par : Le Groupe Prog du Café