logo

Bienvenue à l’Equitable Café

Café associatif d’information et de sensibilisation alternatif écologique et citoyen, l’Équitable Café propose des ateliers, projections-débats, cycles d’informations thématiques, rencontres d’auteurs, mais aussi des produits bio, locaux dans une démarche équitable, tout cela dans un lieu collectif et ouvert au grand public.

 

Lundi - Samedi 17h

06 67 83 44 22

54 Cours Julien 13006 Marseille

Une Quinzaine, des Féminismes #4

Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé
22 Mai

Une Quinzaine, des Féminismes #4

22 mai 2018, 20h00 - 11 juin 2018, 22h00

Une Quinzaine, des Féminismes

Du 22 mai au 11 juin

Soutenue par l’Équitable Café et le Planning Familial 13

Affiche par Soya Le Gato

 

Édito

La Quinzaine des féminismes à Marseille revient pour sa 4ème édition, du 22 mai au 11 juin 2018.
Qui sommes-nous ? Des féministes proches des mouvements d’éducation populaire qui ont envie de se retrouver et d’échanger sur les rapports de domination et leurs croisements, les discriminations et les privilèges qu’ils génèrent.

De la volonté de rendre visibles et accessibles ces questionnements dans des lieux ouverts à Marseille, et de s’adresser à toute personne, sensibilisée ou non, est née l’idée de la Quinzaine.

Les systèmes d’oppression* nous traversent toutes et tous; ils imprègnent l’ensemble du monde social : l’espace public, l’école, le monde du travail, nos pratiques militantes et jusqu’à notre intimité. Dès lors, les bonnes intentions ne suffisent pas, et il s’agira pendant cette 4e édition de poursuivre nos réflexions sur les constructions sociales dans lesquelles nous sommes pris-e-s en vue de les, et de nous, changer.

Cela nous engage de nouveau à l’humilité et à l’ouverture car c’est la diversité des expériences qui fera la richesse de nos échanges. Nous n’avons pas la prétention de pouvoir proposer des espaces totalement protégés de tout rapport de domination, néanmoins nous tenons à ce que les personnes participantes s’abstiennent de tout propos ou attitudes oppressives et discriminantes.

Comme les trois éditions précédentes, nous vous proposons de nous retrouver autour d’évènements divers comme des spectacles, des performances, des concerts, des conférences, des ateliers, des projections, etc., et de poursuivre les échanges et les liens tissés lors des Quinzaines précédentes.

Cette Quinzaine est à nouveau soutenue par l’Équitable café et le Planning Familial 13, et bénéficie du partenariat d’autres lieux de Marseille que vous retrouverez dans le programme.

*sexisme, racisme, classisme, genrisme, validisme, âgisme, etc.

 

// Mixité Choisie ?

Certains événements de cette Quinzaine (et parfois d’autres au Café) sont proposés en mixité choisie : les personnes qui proposent les ateliers et nous autres du Café, choisissons sur certains sujets de proposer des espaces réservés aux personnes partageant des vécus et situations communes.

Pour plus de précisions, se référer aux descriptions des divers événements, et bien sûr, en discuter de vive voix pendant la Quinzaine.

// PAF ?

L’adhésion annuelle à l’Équitable Café est à prix libre et obligatoire pour participer aux événements et permet à chacunE de soutenir le projet. Une caisse prix libre sera également disponible pour soutenir la Quinzaine.

Payez le montant qui vous semble juste selon vos moyens, pour participer ou pour soutenir.

 

Présentation des évènements

Cette quinzaine féministe est organisée par des militantes et proches bénévoles ou salariées de l’Équitable Café et du Planning Familial 13.
La Quinzaine est née d’une volonté de porter les luttes féministes au grand public ainsi que d’approfondir nos réflexions sur certains sujets qui nous tiennent à cœur.
Comme les deux éditions précédentes, on propose encore une fois différents évènements, spectacles, concerts, ateliers.
Encore une fois aussi, on revendique le droit d’être en mixité choisie puisque de trop nombreux espaces publics sont encore aujourd’hui majoritairement non mixte du côté des dominants. C’est pourquoi certains espaces ne sont accessibles qu’aux personnes qui partagent des situations, vécus et oppressions communes.
On reste ouvertes et demandeuses de tous retours qui nous permettrait d’améliorer les futurs éditions, donc n’hésitez pas à venir nous voir après pour en discuter ! Une soirée de retours sera aussi proposée environ deux semaines après la quinzaine pour nous permettre d’échanger et de prendre du recul sur notre démarche.
On a pas la volonté de proposer des espaces totalement détaché de tout rapport de domination, néanmoins on tiens à ce que les personnes participantes s’abstiennent de tout propos oppressifs et discriminants.
Si on vous le fait remarquer, la meilleure chose à faire est d’écouter ce que la personne a à vous dire.

Le programme

Mardi 22 Mai– 20h00 :: 22h30 à l’Équitable Café
Conférence gesticulée l’arnaque de la princesse

« Éducation sexiste et culture du viol : deux pièces d’un même puzzle ? Venez faire un ptit tour dans mon enfance, j’ai quelques gros mots à vous en dire ! »

——–

Mercredi 23 Mai – 14h30 :: rdv à l’arrêt Air-Bel Tram T1 
Air Bel-les : Porteuses de paroles
En mixité choisie : sans mec cis

Qui sommes-nous ?
Orane Gauthier, Fanny Colline Brasselet, Léa Gérigné, Chloé Gravier et Neylan Topkaya. Nous sommes cinq « Kapseuses », soit cinq femmes, étudiantes ou volontaires, et toutes habitantes du quartier Air Bel pour au moins un an. Le projet de Kolocation à Projet Solidaire crée par l’AFEV est avant tout la possibilité de faire rencontrer des personnes qui d’habitude ne se rencontrent pas. A Air Bel, nous sommes 9 étudiant.e.s dans des appartements en colocation où nous partageons la vie du quartier, soit dans le traintrain de la vie quotidienne, soit en créant des activités conviviales avec qui veut bien partager du temps avec nous.

Qu’est-ce qu’on fait ?
Nous allons réaliser un « porteur de paroles », soit des questions affichées dans divers lieux de passage au sein de la cité d’Air Bel. Nous allons interroger les passantes sur diverses questions : la manière dont elles se sentent représentées dans la société, ce qu’elles souhaiteraient améliorer pour elles, leurs super-héroïnes, leurs forces, si elles se sentent représentées par les mouvements féministes… Nous allons enregistrer ces réponses afin de réaliser un support audio,
et proposer à l’écrit, des phrases clés de nos interlocutrices.
afevmarseille.wixsite.com/afev/les-kaps

Mercredi 23 Mai – 15h00 à l’Équitable Café
Introduction aux questions de genre
Atelier animé par la Fêlure

Il s’agira de présenter en une quarantaine de minutes quelques notions fondamentales des études de genre et d’envisager leurs liens avec le mouvement féministe. Dans un deuxième temps, nous revisitons ces notions théoriques à la lumière de nos propres expériences. Cécile et Blandine font partie de la compagnie La Fêlure dont les recherches s’articulent autour de la dimension politique du corps. Entre les sciences sociales et l’éducation populaire leur engagement prend différentes formes : le spectacle, la production de textes et l’animation d’ateliers de transmission.

Mercredi 23 Mai – 19h30 à l’Équitable Café
Éducation et sexisme : à nous de jouer !
Atelier d’éducation populaire

Qu’avons-nous intériorisé depuis notre petite enfance ? Que reproduisons-nous dans nos pratiques, et notamment à travers l’éducation de nos propres enfants ? Comment lutter contre un environnement sexiste et hétéronormé ? En partageant nos expériences personnelles, nous pourrons prendre plus conscience des rapports de domination de genre et de nos places dans ce système. En faisant le pari de l’intelligence collective, nous construirons des pistes de résistances.
Www.rEGALons-nous.fr

 

Mercredi 23 Mai – 16h30 :: 19h30 — Au Planning Familial
Atelier d’anatomie sexuelle et d’auto-gynéco
Atelier d’échanges et d’auto-observation de nos sexes pour les personnes concernées par la gynécologie

On vous propose un atelier en deux temps :
– Un premier temps d’échanges et d’appropriation des savoirs pour retracer ensemble les lignes floues de nos sexes dans toutes leurs diversités.
– Un deuxième temps d’auto-observation de nos sexes selon les envies ou besoins de chacun·e. Un temps assez long de l’observation de vulve sera proposé. Ça peut être l’occasion pour celleux qui le souhaitent de se familiariser avec l’utilisation du speculum, de faire un auto-frottis et/ou auto-prélèvement vaginal.

On aura à cœur de respecter les limites de chacun·e. La participation peut être modulée ou suspendue à tout moment. L’auto-observation en groupe n’implique pas forcément que son sexe soit vu par les autres. Il sera possible de s’installer derrière un paravent.

Parce que « notre sexe » est toujours un champ de bataille, représenté de manière tronquée, déformée par le cis-hétéro-patriarcat. Il vaut mieux compter sur soi-même et sur des échanges collectifs que sur l’école et les médecins pour nous en apprendre plus !

Un atelier en petit comité et mixité choisie : uniquement pour toutes les personnes qui ont une vulve, une chatte, une touffe, un dickclit, une foufoune, un vagin ou comme t’auras envie d’appeler ce que la science désigne comme tes organes génitaux.

Malheureusement les personnes trans et intersexes n’y trouveront sans doute pas toutes les ressources qui les concernent, voire peut-être aucune pour les personnes qui ont une anatomie très éloignée de l’anatomie cis et dyadique, dite « féminine ». Elles.ils sont néanmoins les bienvenu·e·s à participer, notamment parce que nous partons de l’idée que nous sommes tou·te·s différent·e·s, avec des corps différents, et des rapports à celui-ci différents.

Atelier animé par Perrine et Rapha
Réservation obligatoire (monsexemappartient@riseup.net)

12 pers. max
Un autre atelier est prévu le 8 juillet :
écrivez nous pour être tenu·e au courant

——–

Jeudi 24 Mai – 20h00 :: 23h à l’Équitable Café
Reflections Unheard: Les femmes afro-américaines dans la lutte pour les droits civiques
Projection

Reflections unheards, comme  » Considérations inédites », un nouveau regard, par les principales intéressées, sur la place des femmes dans le mouvement des droits civiques aux États-Unis. Un documentaire pour réfléchir à la place des femmes dans les luttes politiques, et à la prise de paroles de ceux et celles dont on confisque toujours la place.

——–

Vendredi 25 et Samedi 26 Mai – 20h  au Théâtre de l’œuvre
La Domination Masculine
Par le collectif Manifeste Rien

15/8€ – Réservations : manifesterien@gmail.com
Représentation suivie d’un débat

La domination masculine n’est-elle pas la première des inégalités à appréhender avant de traiter les autres qui nous séparent ? Au montage du livre du sociologue français s’ajoutent mythes et poésies populaires kabyles, ainsi que des témoignages des deux rives de la méditerranée, transcrits et analysés par l’anthropologue algérienne. Un solo comique et savant où l’on retrouve l’employée et le patron ; les relations mère-fils ; l’angoisse du mâle de ne pas être à la hauteur…

——–

Samedi 26 Mai – 16h30 :: 19h — Local Solidaires, 29 Bd Longchamp (1°arrondisst).
Retour sur expérience après un stage portant sur l’anti-racisme dans le milieu éducatif : conscientisation/oppressions-privilèges.
Par un collectif d’enseignantes de Seine-St-Denis ayant participé à un stage anti-raciste.
 // En mixité choisie (sans mec cisgenre)

Après un stage syndical sur l’anti-racisme à l’école, des enseignantes viennent témoigner des enseignements et des questionnements qui résultent de certains de ses ateliers organisés en non-mixité choisie (racisé.e.s/ non-racisé.e.s). Les échanges porteront sur la démarche de conscientisation entamée autour notamment de la question des privilèges, en lien avec leur expérience de groupes ponctuellement séparés racisées/non-racisées dans un contexte bien précis, celui d’oppressions systémiques traversant notre société.

 

Samedi 26 Mai – 20h30 à l’Equitable Café
Le tour de chant de l’intruse
Spectacle – 1ere partie :

Bandeau noir sur les yeux, regards cyniques et aiguisés, deux comparses s’installent autour d’une table. En silence, elles y déploient une bâche et dressent minutieusement leur établi. Soudain, elles se redressent armées de couteaux qu’elles aiguisent en cadence. Tout est prêt, le tour de chant peut commencer.
En français, en italien ou en anglais, a cappella ou au rythme du frottement de leurs couteaux, elles chantent les vies, les espérances et les révoltes des femmes d’hier et d’aujourd’hui. Au cours de la préparation d’un mystérieux breuvage, le « petit bonhomme » de la chanson d’Anne Sylvestre finira en liquide rougeâtre, au fond d’un saladier…

 

Samedi 26 Mai – 21h30  à l’Équitable Café
Flo Mekouyenski 
2ème partie Spectacle :

AnnArcho Sylvestre, Carla Bruni du DIY, ce solo chanson-guitare a comme devise « Vaut mieux en rire que s’en foutre » ou « Nous rions, mais pas en même temps que vous ». Sans pudeur, une bonne dose de féminisme appliqué à la vie, d’humour caustique appliqué à la mort, mais toujours féministe et punk.

——–

Mardi 29 Mai – 10h30 à Manifesten
Petit-déjeuner de la permanence femmes d’ASUD 
// En mixité choisie (sans mec cisgenre)

La formule change un peu pour la permanence des femmes d’ASUD.
Depuis l’expulsion de notre local rue du coq, on a pris l’habitude de se retrouver tous les mardis matin à Manifesten, entre meufs concernées de prés ou de moins prés par l’usage de drogue.

 

Mardi 29 Mai – 19h00 au Théâtre de l’œuvre
Des lueurs pour les yeux, la grande fabrique de l’imaginaire dominant
Conférence Gesticulée
prix libre

Imaginez un monde où le réel n’existe pas… Non imaginez un monde où tout le monde doit rendre réel ce qui n’existe pas… Vous voyez ? Non ? Alors commençons par le début…

——–

Jeudi 31  Mai – 20h00 :: 21h30 à l’Équitable Café
Utérus Cactus
Cabaret sombre et piquant

Être ou ne pas être mère. Naître ou ne pas naître mère.
Corps, cycle menstruel, sexualité, consentement (médical), grossesse, accouchement, naissance, parentalité, éducation.

——–

Vendredi 1er Juin – 14h30 à la Frongatière
« Notre Existence Ne Sera Jamais Silencieuse »
Atelier DIY  // en mixité choisie (sans mec cis)

A partir de nos envies, nos rages, nos combat et même nos anatomies, créons des dessins et inventons des slogans : On en fera des pochoirs pour bomber nos rues.

APPROPRIONS NOUS L’ESPACE PUBLIC!

Ramène si tu as, radiographies et miroirs.
15 pers.

Inscription par mail : quinzainef13@gmail.com

——–

Samedi 2 Juin – 19h30 :: 21h00 à l’Équitable Café
Super Blanche Neige : Anne-Gaelle Règle ses Contes 

« Objets Contés Non Identifiés », tel est le répertoire de cette humoriste toujours à l’affut d’un plan B et qui, briguant le titre de conteuse « AOC », revêt les habits de Blanche Neige pour vilipender le machisme dans les contes de fées.

 

Samedi 2 Juin – 21h30 :: 23h30 à la Dar Lamifa
Soirée Hip-Hop Féministe

Ouverture de la soirée avec la championne de beatbox de Marseille : Tressym’beatbox
Suivi des artistes : Lisa-Ks Khaldi, Syn Cha, Tracy De Sa

——–

Mardi 5 Juin – 17h30 :: 21h30 à l’Équitable Café
Cas Libre
Atelier + Plateau Radio Galère en direct :

Émission en Public de Libre Antenne autour de la thématique « Draguer, Complimenter, Exotiser »

17h30 – 19h30 Atelier de préparation de l’émission (en mixité sans homme cis hétéro, inscription à descaslibres@gmail.com

20h – 21h30 Émission en public et en direct de l’équitable café (pour tout.e.s)

Viens comme tu es ! Nous sommes tou.te.s expert.e.s de nos vies, sans jugement.

——–

Jeudi 7 Juin – 19h au Vidéodrome
Méduse, cheveux afro et autres mythes
Ciné-débat
3€ d’adhésion au vidéodrome + prix libre pour la projection

Réalisé par Johanna Makabi et Adèle Albrespy, le documentaire Méduse, cheveux afro et autres mythes s’intéresse aux coiffures et cheveux afro.

De Londres à Paris, pour finir à Marseille, les réalisatrices partent à la recherche de divers quartiers afin d’y filmer différents types et techniques de coiffure : tresses collées, tresses plates, tresses plaquées, tissage, défrisage, afro… C’est au détour de rencontres avec des passants ou coiffeurs ainsi qu’à travers les récits de leurs quatre protagonistes, Romy, Cyn, Kami et Louise, qu’elles s’interrogent sur l’importance du traitement et de l’entretien des cheveux dans les cultures africaines. Un sujet qui se révèle finalement plus politique qu’esthétique…

19H30Les Gracieuses de Fatima Sissani

Six jeunes femmes. Proches de la trentaine. Elles sont nées dans le même immeuble de la cité des Mordacs à Champigny Sur Marne, banlieue est. Elles ne se sont pas quittées depuis l’enfance. Une relation fusionnelle. Elles racontent, joyeuses et à toute vitesse, cette amitié presque amoureuse et aussi l’identité, les rapports de classe, la relégation spatiale, sociale…

21HRencontre des trois réalisatrices et échanges avec la salle

——–

Vendredi 8 Juin – 20h00 :: 21h30 à l’Équitable Café
Utérus Cactus
Cabaret sombre et piquant

Être ou ne pas être mère. Naître ou ne pas naître mère.
Corps, cycle menstruel, sexualité, consentement (médical), grossesse, accouchement, naissance, parentalité, éducation.

——–

Lundi 11 Juin – 18h30 au Planning Familial
Bilan de la Quinzaine des Féminismes #4

Pourquoi un bilan collectif ? Parce que la quinzaine féministe reviendra l’an prochain et qu’on aimerait s’améliorer, avoir de nouvelles idées, entendre vos retours, vos ressentis, vos coups de cœur ou vos désaccords…

——–

Le festival est le résultat du travail de plusieurs militant-e-s ainsi que du soutien et du partenariat de plusieurs associations marseillaises :

– Planning Familial
Le Planning Familial est un mouvement militant qui prend en compte toutes les sexualités, défend le droit à la contraception, à l’avortement et à l’éducation à la sexualité. Il dénonce et combat toutes les formes de violences,  lutte contre le SIDA et les IST, contre toutes les formes de discrimination et contre les inégalités sociales.

Information, conseil, écoute : 0800 08 11 11
Sexualités – Contraception – IVG
Du lundi au samedi de 9h à 20h
Service & appel anonymes et gratuits

– Équitable Café
Café associatif géré par l’association En Visages dont l’objet social est d’expérimenter et de promouvoir des alternatives positives et solidaires en donnant à tou.te.s les moyens de s’informer, d’échanger et de créer.

– La fêlure
La fêlure est le résultat de son propre processus. Elle fait le pari du caractère émancipateur de la création, lorsqu’elle est collective. Elle considère la performance comme manifestation artistique primaire. Elle ne revendique aucune forme préétablie, elle jouit du manque qui empêche de les cerner et s’autorise à toutes les utiliser. Elle manie ses corps, ses temps et ses espaces, s’amuse à déplacer les lignes et à multiplier les failles.

– ASUD
L’association ASUD  est crée en 1992 grâce à l’appui  moral et financier d’une agence gouvernementale aujourd’hui disparue, appelée Agence Française de Lutte contre le Sida (AFLS). Notre but : Changer l’image des usagers de drogues dans la société et à leur propres yeux . Changer la loi qui pénalise l’usage simple et privé des adultes. Transformer les « toxicos » en citoyens comme les autres, bénéficiaires de droits et  de devoirs.

– Théâtre de l’œuvre
Aujourd’hui l’un des derniers théâtres à l’italienne de Marseille et ses 200 fauteuils, a rouvert ses portes le 7 avril 2016 après une phase de travaux et un nouveau projet … le Toit-Théâtre de l’Œuvre: regrouper en un même lieu l’actuelle salle de spectacles, une résidence d’artistes, des activités associatives et de l’hébergement social.

– Régalons-nous
rEGALons-nous ! promeut l’éducation populaire féministe, par la création et l’animation d’ateliers, interventions scolaires, rencontres, formations, conférences gesticulées et animations de rue autour de la problématique du sexisme.
Notre intention est de participer à :
favoriser une prise de conscience individuelle et collective du système patriarcal
encourager l’émancipation de chacun.e, nous sortir des rôles sexués auxquels nous sommes assigné.e.s depuis notre enfance
construire les moyens d’agir pour plus d’égalité, que ce soit dans notre quotidien familial, nos engagements, nos loisirs, notre travail, etc.
Ces animations peuvent être organisées au sein de divers espaces collectifs (établissements scolaires, associations, maisons de quartier, MJC, crèches, bibliothèques, etc) ainsi que dans l’espace public.

– Cas Libre
Cas libres, une émission de libre antenne sur les thématiques de Corps, Amours et Sexualités « nous sommes tou.te.s expert.e.s de nos vies, sans jugement.  »
Tout les mardis de 20h à 20h45 sur 88.4 Radio Galère, ou en streaming direct : http://www.radiogalere.org
Vous pouvez nous appeler et venir poser des questions,
des commentaires, des discussions…
pour participer à l’émission: 04 91 08 28 10 ou par SMS au 07 82 02 30 08

PODCAST: http://www.radiogalere.org/audio/user/366
https://www.facebook.com/CaslibresMarseille/

Les lieux :
+ Manifesten, 59 rue Thiers, 13001
+ Vidéodrome, 49 cours Julien, 13006
+ Dar Lamifa, 127 Rue d’Aubagne, 13006
+ Planning, 106 boulevard national, 13003
+ Equitable Cafe, 54 cours Julien, 13006
+ Theatre de l’Oeuvre, 1 Rue Mission de France, 13001
+ Local Solidaires, 29 Bd Longchamp, 13001

 

 

 

 

 

Détails

Date : 22 mai 2018, 20h00 - 11 juin 2018, 22h00
Heure : 20h00 - 22h00
Organisé par : Le Groupe Féminismes