logo

Bienvenue à l’Equitable Café

Café associatif d’information et de sensibilisation alternatif écologique et citoyen, l’Équitable Café propose des ateliers, projections-débats, cycles d’informations thématiques, rencontres d’auteurs, mais aussi des produits bio, locaux dans une démarche équitable, tout cela dans un lieu collectif et ouvert au grand public.

 

54 Cours Julien 13006 Marseille

Tonton Imhotep kiffe l’Équitable et lutte contre Alzheimer

Tonton Imhotep kiffe l’Équitable et lutte contre Alzheimer

Alors, comment j’ai atterri chez vous, déjà ? Ah oui, j’avais soif !
Soif de bière, de paroles, de rencontres… et de vin aussi !
Il paraît que le vin permet de lutter contre Alzheimer. C’est peut-être pour ça
que ceux qui boivent du vin pour oublier, n’y arrivent jamais…
En tout cas, si le vin est bon pour les neurones, j’en connais qui devraient en
boire plus et plus souvent, histoire de se rappeler 2 ou 3 trucs, quand même.
Exemple : L’amnésie touche toute la classe politique française.
A droite, même les socialistes sont atteints : ils ont carrément oublié qu’ils
ont été de gauche à un moment donné ( avant Mitterrand, je veux dire ).
Et ça va pas s’arranger avec le départ de Taubira !
Mais les plus touchés par la pathologique de l’oubli, sont quand même à
l’extrême-droite.
Prenons l’exemple d’un certain Esteban, touché par de graves pertes de
mémoire. Petit fils de réfugié communiste espagnol, il a oublié que son
grand-père a fui la dictature de Franco et la guerre. Heureusement pour son
papi, la France était une terre d’accueil à l’époque. Ça parait loin, tout ça…
Esteban n’ayant gardé aucun souvenir du fascisme en Espagne, il en a déduit
que c’était un détail de l’ Histoire.
Et il s’est converti très vite à l’intégrisme-de-souche. Dans la foulée, il a
décidé de faire homme politique, c’est mieux payé que vigile ! Et quand ça
marche, on peut embaucher la famille…
Dans mon quartier, Alzheimer fait aussi des ravages : plus de 80% des
électeurs ont oublié d’aller voter aux municipales ! Profitant de cette
abstention record, Esteban a pris la mairie de secteur avec les votes de
seulement 10% des électeurs inscrits…
Son slogan a cartonné : « Vivre ensemble ? Je t’en foutrais du vivreensemble« …
Du coup, il propose plutôt l’inverse, ça s’appelle le « mourir-toutseul« .
C’est dur, mais pour nous aider à mourir tout seul, il entreprend de détruire
méthodiquement tout lien social. Facile, en plus ! Dans le 13/14, le lien social
est pas en super-forme… Par contre les ventes de coke et de kalash grimpent
en flèche !

Pour défendre le  » mourir-tout-seul « , Esteban a eu une idée : Il suffit de
programmer des travaux très longs, très longtemps à l’avance, dans tous les
locaux municipaux. Comme ça toutes les associations du quartier seront à la rue
pendant 2 ans. Et comme disait l’Abbé Pierre : « Survivre à la rue 2 ans ? C’est
pas gagné… »

Bref, en attendant que Esteban et ses collaborateurs envoient les cultures
populaires et le lien social en soin palliatif, on va faire un peu la fête quand
même… Si j’oublie pourquoi je bois du vin, rappelez-moi que c’est pour lutter
contre Alzheimer.
Et si j’oublie de boire, conduisez-moi direct aux urgences, là c’est grave…

Merci d’avance,
Tonton

 

Commentaire

  • CASANOVA
    8 octobre 2016 à 0h34

    Bravo Himhotep !

Réagir