logo

Bienvenue à l’Equitable Café

Café associatif d’information et de sensibilisation alternatif écologique et citoyen, l’Équitable Café propose des ateliers, projections-débats, cycles d’informations thématiques, rencontres d’auteurs, mais aussi des produits bio, locaux dans une démarche équitable, tout cela dans un lieu collectif et ouvert au grand public.

 

54 Cours Julien 13006 Marseille

Un atelier de réflexion autour de la bioingénierie

Un atelier de réflexion autour de la bioingénierie

Le lundi 22 mai, sera présenté à l’Equitable Cafe et pour la première fois, un atelier de réflexion autour du thème du vieillissement suivi d’un documentaire sur la bioingénierie. Cette soirée sera animée par trois étudiantEs de l’Ecole Centrale Marseille.

Le projet est né grâce à Marc Jaeger, professeur et responsable de parcours des trois étudiantEs de l’Ecole Centrale Marseille. L’idée initiale portait simplement sur la présentation d’un documentaire autour de la bioingéniérie. Mais l’implication et l’investissement d’Adeline Janet (responsable de la communication), Sarah Köpf (responsable du graphisme) et Raphël Guivarch (coordinateur général), ont permis au projet d’avancer et d’évoluer : un atelier de réflexion autour de la bioingénierie et du vieillissement complètera le documentaire. « Des documentaires ont déjà été projetés sur la bioingénierie par les élèves de notre école mais c’est la première fois qu’un atelier de réflexion est organisé en complément d’un documentaire. » explique Rapahël.

De plus, l’envie de faire connaître ce sujet au grand public était l’un de leurs principaux objectifs. « Nous désirions, cette année, projeter un film en dehors des murs de l’école afin de toucher un public plus large et ainsi tenter de vulgariser le sujet. »

Alors que la bioingénierie n’est plus à imaginer au futur, il est nécessaire d’aborder ce sujet. Marseille se porte d’ailleurs assez bien dans le secteur concerné, comme le prouve les mots de Raphaël : « Nous avons visité une dizaine de laboratoires et une entreprise dans la bioingénierie, et, tant au niveau des installations, du nombre de personnes s’investissant dans ce secteur, que dans la quantité incroyable d’articles publiés à ce sujet, le secteur paraît très prolifique.
Je pense d’autre part qu’étant à la croisée de nombreuses sciences telles la biologie, la physique et la chimie ; la bioingénierie force depuis quelques année les scientifiques à briser la dynamique d’ultra-spécialisation de leur champ de recherche afin de comprendre des mécanismes qui ne connaissent pas de cloisons entre les sciences. »

Lors de cet atelier, nous aurons l’occasion de parler librement et de manière accessible de la bioingénierie, présentée comme une technologie du futur, sur laquelle repose un espoir énorme pour relever les défis sans précédent auxquels l’humanité est confrontée. Parmi ceux-ci, la santé représente une condition majeure du bien-être des populations et la demande ne peut que s’intensifier avec l’accroissement du niveau et de l’espérance de vie. Cependant, bien d’autres secteurs sont concernés. Les questions cruciales d’épuisement des ressources et de dégradation de notre espace vital ne pourront être réglées qu’en développant des procédés aussi efficaces et en harmonie avec la nature que ceux qui régissent les systèmes vivants. Ce n’est que par la compréhension de ces derniers, leur exploitation à des fins humaines et en s’en inspirant largement que nous arriverons à relever ces défis.

Nous serons plusieurs curieuSESx et intéresséEs à prendre part à la réflexion, n’hésitez pas à nous rejoindre, ça se passe lundi 22 mai à partir de 20h, et c’est au Café !

Aucun commentaire

Réagir