logo

Bienvenue à l'Equitable Café

Café associatif d'information et de sensibilisation alternatif écologique et citoyen, l'Équitable Café propose des ateliers, projections-débats, cycles d'informations thématiques, rencontres d'auteurs, mais aussi des produits bio, locaux dans une démarche équitable, tout cela dans un lieu collectif et ouvert au grand public.
Horaires
Lundi 18h - 22h
Mardi 17h - 23h
Mercredi 17h - 23h
Jeudi 17h - 23h
Vendredi 17h - minuit
Samedi 17h - 1h

54 Cours Julien 13006 Marseille

Équitable Café / Actualités  / Un racisme à peine voilé

Un racisme à peine voilé

On profite du démarrage de la quinzaine « Balayer devant notre porte », autour des féminismes au Café, pour faire un petit retour sur la projection d’Un Racisme à peine Voilé, et mettre en ligne les infos et ressources promises pendant la soirée…

Mercredi 7 septembre, le ciné-club du Café projetait le documentaire « Un Racisme à peine voilé », de Jérôme Host. Retour sur cette proposition pour partager le film (mis en ligne par le réalisateur), et quelques pistes et liens pour aller plus loin…

equitable_cafe_racisme_a_peine_voile

Au terme d’un été qui aura vu Valls et Chevènement appeler les musulmanEs de France à la discrétion (sic !), et les médias et l’opinion publique se précipiter sur la non-affaire du « burkini » et ses suites (tandis qu’en août un amendement visant à rendre inéligibles les députés en cas de condamnation pour violences a été rejeté dans un silence assourdissant par 15 éluEs), avec presque autant d’unanimité et d’irresponsabilité qu’en 2004, il est plus que nécessaire de voir ou revoir le film de Jérome Host, Un racisme à peine voilé, qui revient sur le pseudo-débat autour des signes ostentatoires d’appartenance religieuse de 2003-2004, sa construction médiatique et politique, ses enjeux réels et ses conséquences concrètes.

Présentation du film

Octobre 2003 : Alma et Lila Levy sont exclues du Lycée Henri Wallon d’Aubervilliers pour le seul motif qu’elles portent un foulard. S’en est suivi un débat politique et médiatique assourdissant, justifiant dans la plupart des cas l’exclusion des jeunes filles qui portent le foulard à l’école. Février 2004, une loi finit par être votée par l’assemblée nationale, à la demande de Chirac…

Un racisme à peine voilé revient sur cette polémique depuis l’affaire de Creil en 1989 (où deux collègiennes avaient été exclues pour les mêmes raisons) et tente de « dévoiler » ce qui se cache réellement derrière la volonté d’exclure ces jeunes filles. Nous leur avons donné la parole. Ainsi qu’à d’autres [professeurs, militant(e)s associatifs(-ves), féministes, chercheurs(-euses)] regroupé(e)s autour du collectif « Une école pour tous-tes », qui lutte pour l’abrogation de cette loi qu’ils et elles jugent sexiste et raciste…

Durée du film : 75 minutes

Une humble proposition, pour affirmer notre opposition à la stigmatisation galopante des musulmanEs, ici comme ailleurs, et pour s’intéresser à ce que vivent celles qui subissent les tirs croisés du sexisme et du racisme (ce qu’on appelle l’intersectionnalité. Pour en savoir plus sur cette notion complexe, on peut par exemple écouter cette émission des camarades de Radio Zinzine) au nom même de leur émancipation…

Malheureusement, c’est déjà demain… Qu’est-ce qu’on fait pour éviter le pire ? Quelques liens pour aller plus loin :

Aucun commentaire

Réagir