logo

Bienvenue à l’Equitable Café

Café associatif d’information et de sensibilisation alternatif écologique et citoyen, l’Équitable Café propose des ateliers, projections-débats, cycles d’informations thématiques, rencontres d’auteurs, mais aussi des produits bio, locaux dans une démarche équitable, tout cela dans un lieu collectif et ouvert au grand public.

 

54 Cours Julien 13006 Marseille

Rencontre avec Mr Tisetso Magama, militant sudafricain

Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé
18 Mar

Rencontre avec Mr Tisetso Magama, militant sudafricain

18 mars, 17h00 - 20h00
Prix Libre

Dans le cadre de La Semaine internationale de lutte contre l’apartheid israélien (Mars-Avril 2017 partout dans le monde)

La Semaine contre l’apartheid israélien, qu’est ce que c’est ?

La première édition de la Semaine contre l’apartheid israélien (IAW) a eu lieu en Février 2005 à Toronto, Canada. Organisé par le collectif des étudiants arabes à l’Université de Toronto, il a été immédiatement un grand succès, grâce à la forte participation à des événements qui ont attiré l’attention des médias dans le monde entier. La propagation de l’IAW en 2006 dans d’autres villes canadiennes en 2013 pour atteindre plus de 200 villes dans le monde entier. En 2016, l’IAW a eu lieu dans plus de 225 villes dans le monde.

A l’origine, cette semaine se tient uniquement sur les campus universitaires, de nombreuses Semaines contre l’Apartheid Israélien se tiennent aujourd’hui également en dehors des campus. L’IAW joue actuellement un rôle crucial dans le mouvement international de solidarité avec la lutte populaire palestinienne.

La semaine contre l’apartheid israélien a deux objectifs principaux :

  • Développer la prise de conscience sur le projet de peuplement colonial d’Israël qui se poursuit et sur la politique d’apartheid exercée sur le peuple palestinien.

Le régime israélien correspond à la définition de l’apartheid en droit international. L’analyse d’Israël en termes d’apartheid a contribué à apporter un éclairage sur le contexte colonial du sionisme. La semaine contre l’apartheid israélien se place dans ce cadre pour établir des liens historiques et concrets avec d’autres luttes contre le racisme, la discrimination et le colonialisme.

  • Construire le soutien au mouvement palestinien de boycott, désinvestissement, sanctions (BDS)

Dix ans après son lancement, le mouvement BDS est maintenant largement identifié par les Palestiniens, par le mouvement de solidarité, par Israël et ses soutiens comme un élément-clef par lequel nous pouvons placer Israël dans l’obligation de rendre des comptes et mettre fin au soutien international à l’apartheid israélien et au colonialisme de peuplement.

 

La thématique de 2017 : 100 ans de colonisation. 100 ans de lutte populaire pour la justice.

En effet, cette année marque

  • 100 ans de résistance palestinienne contre le colonialisme depuis La déclaration  Balfour en 1917,
  • 70 ans de négation des droits du peuple autochtone palestine avec le 29 novembre 1947, l’adoption de la résolution 181 à l’ONU (plan de partage) qui permettra à Ben Gourion de proclamer en 1948 la naissance officielle sur les terres de Palestine d’un projet de domination colonial raciste et criminel

 

Notre invité pour en parler

Le 18 Mars 2017, BDS Marseille, avec le soutien de L’UJFP, des Femmes en Noir et de Palestine 13 reçoit Mr Tisetso Magama, militant politique depuis les premières années de sa vie, a participé à la politique des étudiants pendant l’apartheid et a été cofondateur du Congrès des étudiants de Upington (USCO) (1986) et du vice-président de SAYCO (1987-90). Il a également été coordonnateur de la Campagne de libération de Mandela (1988-89) et a occupé de nombreux postes comme président de COSAS Upington Region (1990-91), secrétaire d’éducation provincial de COSAS, Northern Cape (1990-1992). Il a occupé le poste de secrétaire régional de l’ANC – région de Siyanda (1995-1998).

Magama est devenu conseiller en 1994, où il a occupé diverses fonctions, à savoir le vice-président du Comité exécutif, président du comité permanent du RDP et membre du comité des RH, où il a cofondé le Prix Upington Masakhane. En 2000, il a également cofondé la Fondation pour l’emploi et l’autonomisation économique, une organisation communautaire qui a lancé et géré des projets de lutte contre la pauvreté à Upington.

En 2009, Magama a été nommée membre du Parlement et a siégé aux Comités des Travaux publics et des Relations internationales et de la Coopération, en devenant le Président de ce dernier jusqu’en 2014.

Détails

Date : 18 mars, 17h00 - 20h00
Heure : 17h00 - 20h00
Où ? : Au Café !
Adresse : 54 Cours Julien
Organisé par : BDS France Marseille