Nef vote
EDITO du 30 sept au 10 octobre


Inclus nous, exclus toi : l’exclusion ou la mauvaise conscience sociale.

Une quinzaine thématique portée par le collectif Travail social


Exclu E s, le sommes nous vraiment, les "exclus" le sont ils ces, (dé)placés, handicapés, drogués, délogés ? Ce sont des étudiantes en travail social qui sont venues nous le dire un soir alors que le collectif se réunissait et ça tombait bien, dans notre grand navire du 54 Cours Ju, on avait vraiment envie d'en parler !!!

De montrer, un aperçu, à notre sauce « équitablienne », ce qui se trame derrière des dispositifs, des volontés citoyennes émanant de travailleurs sociaux ou pas, de voir aussi comment on peut bien modestement et en faisant preuve de beaucoup d'imagination contrer la litanie des chiffres, qu’on vous épargnera, par des actions quotidiennes et concrètes dans notre ville et aussi un peu plus loin.

Inclus nous, exclus toi, parce que nous estimons collectivement (merci à l'anthropologue Charles Gardou*), qu'une société n'est pas un « club avec des droits d'entrées », qu'il n'y a pas de vie minuscule" et nos biens sociaux, fruits de longues luttes sociales nous appartiennent. Cet outil, le travail social est également un vecteur de transformation sociale peut il aussi être (comme l’énergie qui chauffe nos carcasses) en « transition » humaine en matière de travail, d’aide à la vie sexuelle, d’habitat etc…, pour que chacun de ceux qui, font société (sommes de tous les exclus) puissent trouver une place.

L'économie sociale et solidaire par l’aspect singulier de ses valeurs peut-elle nous y aider ? Evidemment, nous n’aborderons pas tous les sujets, mais comme chaque année, nous faisons avec les volontés présentes, avec les acteurs du coin (merci à l'Apeas !!!) et puis on va voir sous le tapis, on décrypte, on s'exprime, on débat, on agit, et finalement on laisse la place à l'autre n'est ce pas le moyen le plus simple et immédiat de lutter contre l'exclusion ?

* In Le livre militant, Le Cherche Midi, 2013

Programmation

Inclus nous, exclus toi : l’exclusion ou la mauvaise conscience sociale.
D?batmilitantconcert accoustiqueprojectionCoup de coeur
mardi 30 sept :: 00:00 du 30 sept au 10 oct

Inclus nous, exclus toi : l’exclusion ou la mauvaise conscience sociale.

Une quinzaine thématique portée par le collectif Travail social de l’Equitable Café
en savoir plus

Inclus nous, exclus toi : l’exclusion ou la mauvaise conscience sociale.

Une quinzaine thématique portée par le collectif Travail social



Exclu E s, le sommes nous vraiment, les "exclus" le sont ils ces, (dé)placés, handicapés, drogués, délogés ? Ce sont des étudiantes en travail social qui sont venues nous le dire un soir alors que le collectif se réunissait et ça tombait bien, dans notre grand navire du 54 Cours Ju, on avait vraiment envie d'en parler !!!

De montrer, un aperçu, à notre sauce « équitablienne », ce qui se trame derrière des dispositifs, des volontés citoyennes émanant de travailleurs sociaux ou pas, de voir aussi comment on peut bien modestement et en faisant preuve de beaucoup d'imagination contrer la litanie des chiffres, qu’on vous épargnera, par des actions quotidiennes et concrètes dans notre ville et aussi un peu plus loin.

Inclus nous, exclus toi, parce que nous estimons collectivement (merci à l'anthropologue Charles Gardou*), qu'une société n'est pas un « club avec des droits d'entrées », qu'il n'y a pas de vie minuscule" et nos biens sociaux, fruits de longues luttes sociales nous appartiennent. Cet outil, le travail social est également un vecteur de transformation sociale peut il aussi être (comme l’énergie qui chauffe nos carcasses) en « transition » humaine en matière de travail, d’aide à la vie sexuelle, d’habitat etc…, pour que chacun de ceux qui, font société (sommes de tous les exclus) puissent trouver une place.

L'économie sociale et solidaire par l’aspect singulier de ses valeurs peut-elle nous y aider ?  Evidemment, nous n’aborderons pas tous les sujets, mais comme chaque année, nous faisons avec les volontés présentes, avec les acteurs du coin (merci à l'Apeas !!!) et puis on va voir sous le tapis, on décrypte, on s'exprime, on débat, on agit, et finalement on laisse la place à l'autre n'est ce pas le moyen le plus simple et immédiat de lutter contre l'exclusion ? 

* In Le livre militant, Le Cherche Midi, 2013
«Ca part de là»
D?batprojection
mardi 30 sept :: 19:30

«Ca part de là»

L’exclusion: définitions, concepts et autres expériences

Diffusion du film « L'ordre » de de Jean Daniel Pollet




Avec : Julien Bourgeois de l’association Esp Errange (La bagagerie Marseille) ,
Nicolas Celeguegne, formateur en travail social, animateur radio, auteur.
Roland Magnaudet : coordinateur de Voisins Citoyens en Méditerranée.
Animation : Catherine Binon, ergonome,
en savoir plus
L'exclusion peut être un bon moyen de mettre à distance, de qualifier celui ou celle qui ne participerait pas à ce fantastique et illusoire grand ensemble, clos sur lui-même : le monde des inclus. Face à la pauvreté, et ce n'est qu'un exemple, les politiques sociales de contrôle se sont succédées depuis plusieurs décennies fournissant des définitions du mot "exclusion", renouvelées au gré de nouveaux dispositifs, de nouveaux critères.

Ces stratégies d'inclusion sociale participent à  une représentation dévalorisée des êtres humains, de tous les êtres humains. Il n'y a en aucun cas une forme sociale résiduelle : l'interactivité humaine fournit - s'il fallait une preuve - des participations profondes, directes visant une alternative aux prescriptions de toutes sortes. Etre au monde, ni dedans ni dehors, c'est récuser les principes d'identité et du tiers exclu, communément admis. Gilbert Simondon constate que "le principe du tiers exclu et le principe d'identité définissent un être appauvri, séparé entre milieu et individu ; ils ne s'appliquent pas alors à tout l'être, c'est à dire à l'ensemble formé par l'individu et le milieu".

Cet ensemble met en perspective le contenu du collectif auquel nous appartenons toutes et tous et interroge l'inventivité de l'agir humain à travers le développement de la relation inséparable à soi et aux autres.

Les intervenants de la soirée d'ouverture fourniront des indices de cette inventivité et le film L'Ordre de Jean Daniel Pollet ouvrira au refus de considérer un individu comme un autre de l'homme. 
Tu t’es vu quand tu m’regardes ?
militantCoup de coeur
mercredi 1er octobre :: 15:30 à 17:30

Tu t’es vu quand tu m’regardes ?

Après midi découverte et sensibilisation aux différents handicaps avec les associations marseillaises et les membres du collectif travail social de l’Equitable Café La Luciole, Dascla,
en savoir plus
Parce que le handicap est avant tout une question de regard, nous vous proposons des ateliers animés par des valides et des non-voyants pour que votre regard se tourne vers les difficultés de l’accessibilité pour TOUTES les personnes en situations de handicap (oui, même toi qui reviendra du ski avec un plâtre…). Initiation à la canne blanche, atelier de braille, qu’est-ce que l’audiodescription, communiquer avec des pictogrammes ?...
Apéro Aveugle
militantCoup de coeur
mercredi 1er octobre :: 18:00 à 20:00

Apéro Aveugle

Animation par les associations Dascla, la Luciole et les bénévoles de l’Equitable Tapas en prix libre.
en savoir plus
Trinquer, c’est éveiller les 5 sens : nous voyons ce que nous allons boire, nous sentons la fraicheur dans notre main du verre, nous en humons les volutes des parfums qui s’en élèvent, nous goûtons cette fameuse première gorgée, mais pour qu’enfin nos oreilles participent à cette éveil des sens, nous trinquons !

Comme nous ne voulons pas, ni vous couper la main, ni le nez, ni la langue et encore moins les oreilles, nous allons vous bander les yeux et vous vous laisserez guider par des non-voyants pour partager leurs expériences autour d’un verre et de tapas concoctés par nos maitres cuisiniers Accueil public : Catherine Binon.
Blade Runner
Rendez-vous mensuelprojection
mercredi 1er octobre :: 20:30

Blade Runner

version Final Cut de Ridley Scott de 2007, inédite au cinema... de l'Ekitable....
En partenariat avec l'ombre de Marx tous les premier Mercredi du mois
en savoir plus
Dans les dernières années du 20ème siècle, des milliers d'hommes et de femmes partent à la conquête de l'espace, fuyant les mégalopoles devenues insalubres. Sur les colonies, une nouvelle race d'esclaves voit le jour : les répliquants, des androïdes que rien ne peut distinguer de l'être humain. Los Angeles, 2019. Après avoir massacré un équipage et pris le contrôle d'un vaisseau, les répliquants de type Nexus 6, le modèle le plus perfectionné, sont désormais déclarés "hors la loi". Quatre d'entre eux parviennent cependant à s'échapper et à s'introduire dans Los Angeles. Un agent d'une unité spéciale, un blade-runner, est chargé de les éliminer. Selon la terminologie officielle, on ne parle pas d'exécution, mais de retrait...


La version final cut, sortie en 2007, est considérée comme la version définitive. Appelée aussi « édition du 25e anniversaire », elle est la seule pour laquelle le réalisateur a eu le contrôle artistique complet111. Supervisée par Ridley Scott, elle présente des modifications formelles mineures (plans de transition, décors d'arrière-plan améliorés, voix synchronisées, le ciel bleu de la scène de la colombe devenu un ciel nocturne…)

En outre, l'image et le son ont été entièrement restaurés. Cette version est considérée par le réalisateur comme l'ultime édition du film. Ridley Scott fait appel à l'actrice Joanna Cassidy, l'interprète de Zhora, pour filmer des plans de son visage et ainsi l'insérer à la place de celui de la cascadeuse sur les plans au ralenti dans la scène où Zhora est abattue par Deckard14,27. Les principales améliorations concernent le montage remodelé et la suppression des voix off jugées incompatibles avec l'omniprésente ambiance noire





Les ciné CLub on lieu tout les premier Mercredi du Mois en partenariat avec la bouquinerie aléatoire "L'ombre de Marx"
Les habitants voyageurs. Chroniques de la folie en mouvement.
militantCoup de coeur
jeudi 2 octobre :: 19:30

Les habitants voyageurs. Chroniques de la folie en mouvement.

Arpentage du livre de Célia Carpaye
Animé par l’An 02
HORS LES MURS à Transit Librairie 45 boulevard de la Libération
en savoir plus

L'arpentage?


On prend un livre, on le déchire (en vrai) en autant de parties qu'il y a de participant-es.

Chacun-e en récupère une pour aller le lire.

Ensuite on se retrouve et chacun-e fait un retour sur ce qu'il a lu selon de petites consignes pré-établies,

Petit à petit une analyse collective de l'ouvrage se dégage, on crée et on partage des connaissances,

on les relie à nos vies et expériences pour une réflexion dessinant des allers-retours entre le groupe, soi et des écrits parfois ardus à affronter seul! 
des JEUDIs
D?batRendez-vous mensuelmilitant
jeudi 2 octobre :: à partir de 18:00

des JEUDIs

AMAP - Système d'échange Local (SEL) - BUREAU de la Monnaie Local "La ROUE" -
en savoir plus

AMAP

Distribution de 19:30 à 20:30


Associations pour le maintien d'une agriculture paysanne - sont destinées à favoriser l'agriculture paysanne et biologique qui a du mal à subsister face à l'agro-industrie. Le principe est de créer un lien direct entre paysans et consommateurs, qui s'engagent à acheter la production de celui-ci à un prix équitable et en payant par avance. Distribution des paniers de légumes & fruits de Guy et Sophie - Pertuis- Bio Plus d'infos directement sur place

BUREAU de la Monnaie Local "La ROUE"

Permanence de 18:00 à 20:00


Présentation et bureau de change de la monnaie locale complémentaire LA ROUE par l'association SEVE13 (Système d'Echanges pour Vitaliser l'Economie dans les Bouches du Rhône).
"L’association a une vocation sociale, solidaire, écologique et éducative. Cette association a pour but de favoriser la production, la circulation de biens et de services au niveau local et de jeter les bases d’une économie réelle (non spéculative) grâce à une monnaie complémentaire ou tout autre moyen approprié dans le respect des personnes et de la dignité humaine. Cette monnaie complémentaire a une valeur adossée à l’euro."
seve13@laroue.org - site: laroue.org

le SEL de mars

Permanence de 18:00 à 20:00


www.seldemars.org
Système d'Echange Local appartenant à l'économie solidaire replaçant l'être humain au centre de tout échange.
Les habitants voyageurs : chroniques de la folie en mouvement #2
D?batmilitantCoup de coeur
vendredi 3 octobre :: 19:30

Les habitants voyageurs : chroniques de la folie en mouvement #2

Soirée autour du livre de Célia Carpaye, éducatrice spécialisée et blogueuse ici Avec un, bénéficiaire du dispositif et Carole Coquantif « Colette » du livre, infirmière au « Chez soi » Animé par Cyril Meunier
en savoir plus
La santé mentale est une préoccupation majeure du travail social et médico-social. Une préoccupation pour ceux qui accompagnent des personnes touchées par la maladie mentale ; une préoccupation aussi pour ceux qui voient la folie s’immiscer dans leur quotidien professionnel alors qu’ils ne pensent pas être formés pour accueillir les personnes concernées.

En effet, les troubles psychiques viennent souvent questionner le manque de transversalité entre les établissements et services sociaux et médico-sociaux ; tant chez les enfants que chez les adultes, au sein de foyers collectifs ou d’appartements individuels, dans la rue ou à l’abri, la folie ne souffre d’aucune logique de classes et c’est cela qui vient souvent mettre en difficulté nombre de professionnels.

  Les fous, on ne sait donc trop qu’en faire, mais ce sont ceux-là pourtant qui mettent en difficulté les équipes, éloignent les passants apeurés ou rendent les familles impuissantes ou rejetantes.

  Des fous, des folles, nous en avons rencontrés beaucoup au cours de notre pratique professionnelle ; éducatrice spécialisée et médecin psychiatre, nous travaillons ensemble depuis 2010 et avons l’impression de vivre de manière novatrice la rencontre entre le travail social et le monde médical. Rencontre qui nous a amené à interroger notre pratique sous l’angle du voyage.

  Ayant « navigué » au sein de trois espaces distincts et pourtant si proches (la rue, l’hébergement collectif, le logement individuel), nous avons en effet l’intime conviction d’être des brûleurs de frontières au service de ceux qui se situent le plus souvent en dehors des considérations les plus marginales.

Dans cet ouvrage, nous avons tenté d’évoquer plusieurs types de frontières :

-       Celles que nous dépassons professionnellement, en mettant de côté nos fonctions propres pour aller à la rencontre des personnes que nous accompagnons ;

-       Celles que nous questionnons parce qu’elles ne sont pas si claires, censées séparer les usagers de nous parce que les uns seraient fous et les autres non ;

-       Celles que nous traversons en permanence pour rencontrer l’autre dans son contexte de vie, en pensant que l’authenticité est à la relation ce que le voyage est au tourisme. Nous avons tenté de montrer que, dans un travail social et médico-social codifié au point d’oublier parfois à quoi il se destine, subsistaient des espaces au sein desquels pouvait se construire de folles libertés et que, plus que jamais, travailleurs sociaux et soignants avions pour mission de mettre à l’épreuve ces espaces, les contourner parfois ou les emprunter sans détours d’autres fois.

  Ici, nous avons évoqué la folie, cette indésirable folie qui rend l’autre si proche de soi et si loin à la fois. Cette folie qu’on fuit parfois en détournant les yeux ou qu’on affiche sans pudeur dans les médias de masse. Cette folie qui interroge, fascine, terrifie. Nous avons évoqué la folie. Mais pas la folie des fous qui font peur. Pas la folie des fous qui tuent. Pas la folie des fous qui, s’ils sont reconnus, le sont en tant que peintre ou photographe. Peut-être parce qu’ils n’existent pas, ces fous-là, ou peut-être parce que nous avons regardé ailleurs.

  Nous avons évoqué une folie en mouvement. Une folie qui nous a transformé, qui a transformé le monde autour de nous et le regard des uns et des autres. Une folie qui ne peut se définir tant elle est singulière et mouvante. Tant elle ne dit rien de ce qu’est l’autre. Nous avons parlé de femmes et d’hommes dont l’une des particularités avait été de rencontrer la maladie mentale mais qui avaient surtout de grandes choses à nous raconter.

  Ca a donné des histoires. Une histoire. 

Les habitants voyageurs : chroniques de la folie en mouvement, ESF Edition, 2014
Portage de paroles : Sexualité & handicap
D?batCoup de coeur
samedi 4 octobre :: 14:00

Portage de paroles : Sexualité & handicap

Question posée aux passants, venez lire et/ou apporter vos réponses !!

Animation : Association Pulse

HORS les MURS Cours Joseph Thierry 13001 Marseille dès 14h.
en savoir plus


Si vous avez envie de partager vos pensées, donner vos paroles ou lire celles des autres, venez participer ou profiter de notre Porteur de Paroles autour de la thématique : Sexualité et Handicap.


Plus nous sommes nombreux/ses, plus les paroles seront riches de la multitude de pensées. Le portage aura lieu vers le haut de la Canebière, Réformés, Cours Joseph Thierry 13001 Marseille dès 14h.

L'association PULSE propose de l'éducation à la sexualité pour tou-te-s comme levier de transformation sociale.

Pour nous, la sexualité est un langage qui s'apprend et se construit, et éduquer, c'est (re)donner le pouvoir d'agir pour gagner en autonomie et en liberté (non pas faire ce que l'on veut, mais vouloir ce que l'on fait!).

Nous proposons des animations dans la rue (Porteurs de Paroles notamment), des ateliers d’éducation populaire pour tou-te-s à prix libre, de l'accompagnement individuel ou collectif et nous aimerions développer la formation des parents et des professionnel-le-s. Toutes les informations sur www.asso-pulse.fr
Mathieu Waikata
concert accoustiqueCoup de coeur
samedi 4 octobre :: 21:00

Mathieu Waikata

musique de Nouvelle Calédonie
en savoir plus
Mathieu Waikata à 30 ans est un musicien originaire de la tribu de Hmelek a LIfou. Avec un père Diacre il est amené à fréquenter régulièrement le temple et participe au "Do". Le Do est une forme de chant base sur les vocalise importé par les missionnaires anglais au XIX siècle. Il reçoit une éducation traditionnelle ou avec ses oncles ou il apprend le bua" et le FEHOA des danses guerrières de Lifou.

Avec les revendications indépendantiste des années 1980 une nouvelle forme de musique partisane en faveur de l identité culturel kanak émerge en Nouvelle-Caledonie: le Kaneka. Le kaneka est le raggae deux style de musique qui se retrouve dans les influences du groupe Kadyas, groupe qu' il fonde en 2006 Il y chante la vie quotidienne en tribu, l'amour, la tradition et les valeurs de respect, de partage et de vivre ensemble. Sa musique se caractérise par l utilisation d instrument traditionnel: conques, percussion de feuille appelé pë, bambou...et de chant d'avant la colonisation les "wejein"...
les rencontres Ukulélé
Rendez-vous mensuelconcert accoustiqueCoup de coeur
lundi 6 octobre :: à partir de 18:00

les rencontres Ukulélé

Ouvert à tous ,atelier, découverte, bœuf, tout niveau
Tous les premiers et troisièmes lundi du mois !!
en savoir plus
Animé par le grand Milos

« Economie solidaire et initiatives collectives, lieux à vivre pour construire des solidarités et des compétences»
D?batmilitantCoup de coeur
mardi 7 octobre :: 19:30

« Economie solidaire et initiatives collectives, lieux à vivre pour construire des solidarités et des compétences»

Animation : PILES de Marseille Intervenants. Serge Davin : administrateur de VCM
en savoir plus


L'économie solidaire est une démarche qui propose d'autres manières de vivre l'économie et tente de construire un autre modèle de société où la personne humaine est au centre des échanges.


Solidarité, autonomie, égalité, partage et réciprocité en sont les valeurs fondatrices. Cette autre économie privilégie les formes d’actions collectives ainsi que les démarches favorisant l’acquisition d’une citoyenneté active et la production d’intelligence collective. Elle se définit comme un projet de transformation sociale et non comme une économie de réparation d'un système qui laisse toujours plus de monde au bord de la route.

Cette soirée animée par le Pôle d'Initiatives Locales d'Economie Solidaire de Marseille (Piles) a pour intention de mettre en lumière des alternatives à l'approche institutionnelle et descendante qui rompent avec la logique d'individualisation des pratiques sociales actuelles.

Les échanges seront articulés autour de l'expérience de Voisins & Citoyens en Méditerranée, VCM. Cette association anime un réseau d’initiatives de solidarité et d’entraide qui luttent contre la pauvreté et la précarité dans les régions PACA et Languedoc-Roussillon, en particulier le réseau des Lieux à Vivre.

Construits en marge des formes institutionnalisées d’hébergement (CHRS, hébergement d’urgence), autour de la notion de communautés de vie, souvent sans limite d’accueil dans le temps, les lieux à vivre offrent pour la plupart des espaces d’activités pour les résidents. Toujours dans cette volonté de promotion des personnes dans le respect de leur identité, de leurs choix, de leur dignité, de leurs difficultés et de leurs potentiels, VCM a également mis en place une action d'appui renforcé à la VAE, Validation des Acquis de l'Expérience.

Cet appui s’adresse aux bénévoles, salariés et acteurs des initiatives de solidarité. Il vise à faciliter l’accès à la VAE, sans tomber dans la complaisance charitable, et à négocier des procédures particulières avec les organismes valideurs.

Bref, une soirée pour découvrir des alternatives qui tendent à construire une autre réponse à la précarité, en questionnant le travail social et impliquant au centre de la démarche les principaux intéressés.
Après midi jeux
Coup de coeur
mercredi 8 octobre :: 15:00-18:00

Après midi jeux

avec Envies Enjeux , association de jeux coopératifs
en savoir plus
L'association EnVies EnJeux développe et anime des jeux coopératifs, ainsi que des aventures coopératives (jeux de rôle sur plateau ou en grand groupe à l'extérieur). Le principe des jeux coopératifs est simple, bien que peu présent dans le monde du jeu : nous pouvons gagner tou-te-s ensemble, et non gagner contre les autres ! Nous pouvons jouer pour nous amuser ensemble, et atteindre ensemble un but... bien loin des jeux compétitifs qui nous proposent d'écraser les "adversaires" pour vaincre. Avec les jeux coopératifs, nous gagnons tou-te-s ou nous perdons tou-te-s !!! Cela change bien évidemment les rapports entre les joueurs-euses, et les stratégies de jeu.

EnVies EnJeux propose à la revente toute une gamme de 50 jeux coopératifs souvent développés par de petits éditeurs, que l'on ne trouve généralement pas - ou pas facilement - sur le marché. Nous avons opéré une sélection basée sur l'intérêt des jeux, leur graphisme, leur prix, et l'éventail des âges (de 2 ans à l'infini...). Alors, pour Noël comme pour les anniversaires, n'hésitez pas à nous contacter et à nous acheter ces jeux "différents" !

En savoir plus
Sexualité & handicap, une question d’image ? Sexprimez-vous !!!
D?batmilitantCoup de coeur
mercredi 8 octobre :: 19:30

Sexualité & handicap, une question d’image ? Sexprimez-vous !!!

Avec :
Emilie Parent : Association Pulse
Milena Rafaillac : Planning Familial 13
Animation : Fabrice Malaval
en savoir plus

A partir des réponses du Portage de Paroles de samedi (cf programme du 4 octobre) nous aborderons les représentations sociales de la sexualité des personnes handicapées, tant pour le grand public, que dans le cercle des travailleurs sociaux, avec Emilie Parent de l'association PULSE et Miléna Rafaillac du Planning Familial.


Quelle importance a la sexualité dans nos vies ? Quels sont les injonctions qui y sont liées ? Quels moyens, aujourd'hui, avons-nous pour investir, s'approprier, notre ou nos sexualité(s) ? Quelles images nous renvoi les autres, la société ? Quels sont les enjeux pour nous qui vivons dans un monde d'images, d'hypersexualisation, de consommation de sexe virtuel ou réel alors que le tabou et le danger, voir même le péché nous guette toujours ? Que nous soyons handicapé-e-s ou pas, nous faisons comme nous pouvons, mais des fois avec de véritables souffrances intimes. Le handicap peut être un facteur d'isolement et de mises à l'écart sur les différentes « scènes sexuelles » dès l'adolescence parfois, si ce n'est pas avant.

Emilie de l'association PULSE replacera la question de la sexualité dans son contexte actuel ; elle qui peut être un levier pour l'autonomie et favoriser l'image et l'estime de soi. Sur un sujet aussi personnel, quels pistes ont les travailleurs sociaux pour favoriser les espaces de rencontres, concilier intimité et sécurité en établissement ? Miléna du Planning 13 nous apportera des retours sur les actions de formation auprès des travailleurs sociaux, mais aussi sur comment les équipes éducatives, les directions, en lien avec les familles contribue à faire avancer ces questions d'intimité de vie affective et de sexualité dans les établissements. Les travailleurs sociaux dans l'accompagnement au quotidien doivent aussi faire face à leurs représentations qui peuvent être teintées de leurs différents vécus personnels.

Pour qui s'intéresse à ces questions, ceci l'amène très rapidement à les aborder d'un point de vue collectif, pour la société humaine. Peux-t-on s'imaginer que le corps soit, pour des personnes très lourdement handicapées par exemple,comme une « île » inaccessible ? Que peut-on proposer ou comment faire pour apaiser des tensions, des frustrations, des mal-être, qui peuvent naître dans des corps plus voués aux soins qu'à une érotisation ?

Ce sont des questions que l'on va (se) poser. Il y en a une multitude d'autres, en témoignent les nombreux films documentaires ou de fiction qui passent sur les médias grand public et qui rappelle, au delà des cercles du travail social, que la santé sexuelle fait partie intégrante de la santé humaine de chaque personne. L'OMS réaffirment régulièrement sont importance depuis plus de 40 ans pour tous et toutes !

La soirée sera animée par Fabrice Malaval.

UN ITINERAIRE COMMUNISTE du PCF à l’altercommunisme
D?batRendez-vous mensuelmilitant
jeudi 9 octobre :: 19:30

UN ITINERAIRE COMMUNISTE du PCF à l’altercommunisme

Une rencontre - débat avec Bernard Calabuig

Dans les cadres des cafés Repaires Marseille Organisé tous les 2em jeudi du mois
en savoir plus
Bernard Calabuig, ouvrier maçon, originaire de Lézignan, adhère en 1973 aux Jeunesses Communistes puis au Parti Communiste Français dont il sera l’un des permanents salariés pendant trente années. Ce livre illustre le parcours d’un cadre formé dans le moule intellectuel du PCF…
des JEUDIs
D?batRendez-vous mensuelmilitant
jeudi 9 octobre :: à partir de 18:00

des JEUDIs

AMAP - BUREAU de la Monnaie Local "La ROUE" -
en savoir plus

AMAP

Distribution de 19:30 à 20:30


Associations pour le maintien d'une agriculture paysanne - sont destinées à favoriser l'agriculture paysanne et biologique qui a du mal à subsister face à l'agro-industrie. Le principe est de créer un lien direct entre paysans et consommateurs, qui s'engagent à acheter la production de celui-ci à un prix équitable et en payant par avance. Distribution des paniers de légumes & fruits de Guy et Sophie - Pertuis- Bio Plus d'infos directement sur place

BUREAU de la Monnaie Local "La ROUE"

Permanence de 18:00 à 20:00


Présentation et bureau de change de la monnaie locale complémentaire LA ROUE par l'association SEVE13 (Système d'Echanges pour Vitaliser l'Economie dans les Bouches du Rhône).
"L’association a une vocation sociale, solidaire, écologique et éducative. Cette association a pour but de favoriser la production, la circulation de biens et de services au niveau local et de jeter les bases d’une économie réelle (non spéculative) grâce à une monnaie complémentaire ou tout autre moyen approprié dans le respect des personnes et de la dignité humaine. Cette monnaie complémentaire a une valeur adossée à l’euro."
seve13@laroue.org - site: laroue.org

Replaçons l’humain au cœur de l’emploi
D?batmilitantprojectionCoup de coeur
vendredi 10 octobre :: 19:30

Replaçons l’humain au cœur de l’emploi


Avec :
Gepij Olivier Maury http://www.gepij.asso.fr/ Salut l'artiste Joëlle Maccioni  http://salutlartiste.org/index.php/qui Cv Street Cyril Slucki http://www.cvstreet.org/ Animation : Julien Darel
en savoir plus

Le Chômage nous concerne tous au delà du débat touchant à la quête perpétuelle du plein emploi. Alors,  la question sera de savoir comment utiliser l'accès à l'emploi afin de renforcer les personnes vues, perçues ou vivant des situations différentes de la "norme". 

Alors que les solidarités classiques semblent pâtir d'un certain individualisme  et d'une course a la rentabilité, certains projets ramènent  l'humain au cœur de leur démarche d'accompagnement à l'emploi. Par temps de crise où tout le monde pourrait se sentir inemployable,  replacer les plus fragiles en situation de choix et d’émancipation  mérite d'être présenté pour cette soirée de clôture "Exclus-toi Inclus- nous"
C'EST TAUP - le retour
D?batmilitantconcert accoustiqueprojectionCoup de coeur
samedi 11 octobre :: 00:00 Du 11 au 19 octobre

C'EST TAUP - le retour

Thématique sur l'Agriculture Urbaine et Périurbaine
en savoir plus
Parce que deux semaines d’événements sur l’agriculture urbaine et péri urbaine n’ont pas suffit, nous vous proposons une seconde session : débats, ateliers, ballades !
Pour questionner notre alimentation, notre modèle agricole, le faire ensemble, le faire différent, l’auto-organisation, la réappropriation de l’espace public... Parce que c’est dire que l’agriculture a une place dans les villes, dans notre ville. Parce qu’à Marseille il y a des paysans, parce que les listes d’attente sont énormes pour les jardins potagers, parce que la végétalisation des rues se propage à l’initiative des habitants. Parce que l’agriculture urbaine c’est aussi rapprocher la production de nos aliments, donc mieux les connaître et revaloriser l’agriculture pour ce qu’elle est : nourrir les gens.
Le Cri de la Roulotte
concert accoustiqueCoup de coeur
samedi 11 octobre :: 21:00

Le Cri de la Roulotte

Groupe et collectif de Jazz et Swing Manouche
en savoir plus
Basé dans la région d'Aix-Marseille, Le Cri de la Roulotte est composé de musiciens confirmés, amateurs éclairés ou professionnels, férus de musique en général et de jazz et swing manouche en particulier, qui peuvent se produire pour toute occasion, de la soirée privée au concert public, en duo, trio, quartet, quintet voire plus si affinités!

PRIX LIBRE

Ouverture de la taup - visite de la ferme du collet des comtes
militantCoup de coeur
samedi 11 octobre :: de 12:30 à 16:00

Ouverture de la taup - visite de la ferme du collet des comtes

HORS LES MURS

12:30 - 14:00 pique-nique auberge espagnole
14:30 - 16:00 visite de la ferme
lieu : ferme pédagogique du Collet des Comtes, Quartier des Caillols (12°)
en savoir plus
La Ferme Pédagogique du Collet des Comtes est située au cœur du quartier des Caillols. Ce quartier, anciennement peuplé de maraîchers et de quelques éleveurs, a vu fleurir les villas, HLM ou autres lotissements il y a une cinquantaine d'années. Dans les années 80, une initiative de Gaston Defferre, alors maire de Marseille, permet à la Ville de Marseille d'acheter une partie des terres et des bâtiments qui composaient la ferme. Des activités pédagogiques sont aussi mises en place, ce qui permet aux petits marseillais de conserver un lien avec l'agriculture.
Aujourd'hui, la ferme appartient toujours à la Ville de Marseille. Elle y installe des agriculteurs en délégation de service public tous les 7 ans, et contribue à la protection de cette zone agricole. C'est ainsi que la production de légumes diversifiés continue, en agriculture biologique bien sûr, et que les écoliers sont amenés à découvrir les animaux et les plantes tout au long de leur cursus scolaire.
La petite entreprise agricole délégataire emploie aujourd'hui une salariée à temps plein, mais elle accueille aussi une personne en insertion, et nombre de stagiaires allant du collège à la formation professionnelle, pour leur faire partager savoirs et bonne humeur. Nous vous accueillons donc ce samedi après-midi pour une découverte de ce lieu hors du temps, aux problématiques pourtant très actuelles.

Public adultes et enfants à partir de 8 ans. Réservation obligatoire au 06 79 67 81 76.

Liens : ferme du Collet des Comtes 137 boulevard des Libérateurs 13012 Marseille
balade cuillette sauvage
Coup de coeur
dimanche 12 octobre :: 14:00

balade cuillette sauvage

HORS LES MURS
Cueillette de plantes sauvages en bord de ville, et peut-être de quelques olives.
Avec la complicité de Dalilah et Stéphane du collectif d'artistes-cueilleurs SAFI.
en savoir plus
RDV vers 14h à la gare Saint-Charles sur le quai du TER Aix. Sauf changement surprise de dernière minute, nous prendrons ensemble le train jusqu'à Saint-Joseph le Castellas (départ 14h05 arrivée 14h16, billet 2€10). Prévoir sacs ou autres récipients, eau, chaussures de marche.
Contact Till 06 64 76 75 54
Plus d'information prochainement.
Bourse d’échanges nourrissants
Coup de coeur
lundi 13 octobre :: 18:30 à 20:30

Bourse d’échanges nourrissants

ICI on troc : Une graine, Une bouture, Un plant, Un greffon, Une recette, Une idée, Un bon plan, Une histoire, Un poème, Un dessin... fertile !
en savoir plus
Une armoire à tiroirs s’est installee à l’équitable café depuis le mois de mars, pour créer un point de troc permanent. C’est une sorte d’abécédaire curieux autour de l’agriculture, de la graine à l’assiette. Vous êtes invités à y déposer tout ce qui vous semble bon et utile pour cultiver et / ou se cultiver...

L'automne arrive, c'est l'heure de travailler les fruitiers, arbres et arbustes. Alors cette semaine, un rendez-vous spécial pour un grand troc de plantes, plants, boutures et greffons.

Amateurs de «variétés », venez participer à la conservation et la diffusion de toute cette grande diversité !
présentation et mise en place d'une carte participative sur les espaces végétalisables
D?batmilitant
lundi 13 octobre :: 20:00

présentation et mise en place d'une carte participative sur les espaces végétalisables

Vous avez vu une friche, un coin de rue, des escaliers potentiellement végétalisables ?
Venez partager vos informations et les regrouper sur une carte qui recouvrera un mur de l'équitable café
en savoir plus
plus d'informations prochainement
table ronde sur le thème de l'urbain et l'agricole
D?batmilitant
mardi 14 octobre :: 20:00

table ronde sur le thème de l'urbain et l'agricole

Avec l'association filière paysanne, l'ADEAR, l'épicerie ADELE, épluchures, les paniers marseillais...
en savoir plus

L'urbain et l'agriculture


Notre imaginaire pourrait naïvement nous faire rêver d'une ville qui nourrirait ses citadins. Or comme nous l'avons rappelé plusieurs fois, de récentes études ont montré que l'agriculture urbaine (en occident du moins) ne pourrait nourrir que 4% des citadins à son plein développement. Presque la totalité des produits alimentaires vient et continuera à venir des zones rurales. Ajoutons que 85% de la population Française est citadine et l'on comprend l'importance réciproque qu'ont les villes vis à vis des campagnes. L'agriculture en France peut donc être considérée comme une question Urbaine aussi bien que Rurale.

Or, dans ce contexte, l'agriculture industrielle et productiviste est devenue le principal fournisseur des villes à travers des réseaux de distributions cadenassés par les grandes enseignes. Le productivisme, la concentration des filières, la globalisation de l'économie et son système concurrentiel de libre échange entraîne une production toujours plus concentrée. De plus les pôles de productions s'éloignent de plus en plus des pôles de consommations pour des produits qui existent pourtant en local (maraîchages industriel d’Espagne et d'Italie, du Maroc arrivant dans nos assiettes par le biais des grands distributeurs).

Ainsi pour s'imaginer les conditions de productions, le consommateur doit se fier aux l'images que lui renvoient les agences de marketing de l'agro-industrie "quand le consommateur achète une brique de lait il a l'image d'une vache seule au milieu de 4 hectare de prairie". Ces images sont pourtant bien éloignées de la réalité, nous en avons pour preuve les récentes crises : hormones de croissances, disparition des abeilles, du cheval dans les lasagnes... Les grandes enseignes de distribution entretiennent donc l'illusion de proximité et de transparence par l'image pour répondre à la sensibilité de la clientèle. Or la réalité est bien différente.

Le questionnement


Trop souvent le citoyen avertit consomme à contrecœur les produits, l'organisation du marché offre une facilité déconcertante d'accès aux produits à bas coût et mal produits. Nous en arrivons donc à cette question qui sera le coeur de notre intervention :

Comment les citadins, qui représentent une force citoyenne et économique considérable, peuvent-ils s'impliquer pour que les politiques agricoles et le développement économique servent réellement les campagnes et les paysans et la qualité de la production. Quelles initiatives sont accessibles aux citadins, qu'y a-t-il à inventer?

Comment le citoyen peut-il s'impliquer pour recréer du lien réel (pour ne pas dire organique) entre la ville et ses terres nourricières? Comment peut-il s'assurer de la qualité des produits qu'il consomme?

Comment peut-on s'assurer que l'argent que nous dépensons sert effectivement à la prospérité du paysan et non à une poignée d'industriels?

Ces dernières années, les paysans ont eu à coeur de faire valoir leur travail et leur importance sociétale. L'organisation de marchés de proximités, le développement des associations de producteurs éthiques s'accompagne d'un réveil des villes à leur égard. Ces 10 dernières années les AMAP ont eu le vent en poupe, les épicerie éthiques et locales fleurissent.

L'intervention


A travers l'intervention de différentes structures : Adear, Filière paysanne, les Paniers Marseillais, l'Epicerie ADELE et la présentation de leur projets, nous débattrons de ces questions pour y voir plus clair et alimenter le lien entre Marseille et ses campagnes nourricières.

projection discussion
D?batprojection
mercredi 15 octobre :: 20:00

projection discussion

Du film "la stratégie des concombre tordus"
Un film de Sylvain Darou et Luciano Ibarra, 64 minutes
portrait d'une ferme d'agriculture solidaire.
en savoir plus
La Gartencoop de Freiburg est un exemple réussi de mise en œuvre d'un modèle d'agriculture solidaire. La coopérative est riche de ses 260 membres qui se partagent la responsabilité d'une ferme en périphérie de la ville, et qui supportent ensemble les coûts et les risques d'un projet agricole. La totalité des récoltes - bonnes ou mauvaises, tordues ou droites - est distribuée à tous ses membres. Cet étonnant projet multi-facettes combine entre autres : une agriculture biologique et cohérente, le respect des saisons, l'utilisation de variétés paysannes non-hybrides, des distances et des circuits courts, l'économie solidaire, la propriété collective, l'éducation, et la reprise en main de l'agriculture par ceux qui la font et en vivent.
Soirée jeux
Coup de coeur
jeudi 16 octobre :: 19:30

Soirée jeux

250 jeux de tout type à la Carte, Avec La Cabane à Jeux
en savoir plus
250 jeux de tout type à la Carte

Animé Par Pierre de la Cabane à Jeux.
des JEUDIs
D?batRendez-vous mensuelmilitant
jeudi 16 octobre :: à partir de 17:00

des JEUDIs

AMAP - ASPERO - BUREAU de la Monnaie Local "La ROUE" -
en savoir plus

AMAP

Distribution de 19:30 à 20:30


Associations pour le maintien d'une agriculture paysanne - sont destinées à favoriser l'agriculture paysanne et biologique qui a du mal à subsister face à l'agro-industrie. Le principe est de créer un lien direct entre paysans et consommateurs, qui s'engagent à acheter la production de celui-ci à un prix équitable et en payant par avance. Distribution des paniers de légumes & fruits de Guy et Sophie - Pertuis- Bio Plus d'infos directement sur place

BUREAU de la Monnaie Local "La ROUE"

Permanence de 18:00 à 20:00


Présentation et bureau de change de la monnaie locale complémentaire LA ROUE par l'association SEVE13 (Système d'Echanges pour Vitaliser l'Economie dans les Bouches du Rhône).
"L’association a une vocation sociale, solidaire, écologique et éducative. Cette association a pour but de favoriser la production, la circulation de biens et de services au niveau local et de jeter les bases d’une économie réelle (non spéculative) grâce à une monnaie complémentaire ou tout autre moyen approprié dans le respect des personnes et de la dignité humaine. Cette monnaie complémentaire a une valeur adossée à l’euro."
seve13@laroue.org - site: laroue.org


ASPERO

de 17:30 à 19:00


En partenariat avec l'association Arco Iris se tient un Aspéro...
rencontre asperger pour faciliter les rencontres entre personnes touchées par le syndrome pour qu'elles puissent s'inscrire dans un réseau social, dans le respect de leur singularité. L'Aspéro est ouvert à tous. Vous pouvez venir seul ou accompagné, arriver et partir quand vous voulez. Anne sophie et Caroline, deux professionnelles psychologues seront là pour vous accueillir et si nécessaire vous soutenir.
Pour plus d'infos : cafeasperger.arcoiris@gmail.com
Expérience sur les jardins partagés
D?batmilitantCoup de coeur
vendredi 17 octobre :: 20:00

Expérience sur les jardins partagés

Avec la participation de l'ARTichaut, Font Vert, l'atelier SARA les jardins de Valence... Témoignages d'expérience jardins partagés dans les quartiers.
en savoir plus
Quelle est la situation actuelle des jardins partagés à Marseille ?
Présentation des structures avec supports audio et/ou vidéo.
Les apports du jardin dans le quartier, selon la vocation du jardin: social, culturel, production, pédagogique...
Sous-thèmes évoqués :
Le partage: Partir de la notion de propriété et d'appropriation à la gestion collective.
Les expériences personnelles et témoignages.
Les friches et terrains en ville (Voir la carte des possibles).
Le rôle d'un réseau de proximité avec les jardins locaux.
repas de quartier et végétalisation boulevard chave
Coup de coeur
samedi 18 octobre :: 12:00

repas de quartier et végétalisation boulevard chave

HORS LES MURS
Devant l'épicerie ADELE.
en savoir plus
Plus d'informations prochainement
atelier conserverie avec Disco Soupe
Coup de coeur
samedi 18 octobre :: 15:00 - 19:00

atelier conserverie avec Disco Soupe

HORS LES MURS
Disco Bocau
10 personnes par atelier réservation obligatoire à l'adresse discosoupe.marseille(a)gmail.com
A la cantine du midi 36 rue Bernard (3°)
en savoir plus
Le format d’événements Disco Bôcô est né au sein de l’association Disco Soupe. La mise en bocaux étant un excellent moyen de conserver des fruits et légumes et de lutter, ainsi, contre le gaspillage alimentaire
Les Disco Bôcô sont des ateliers collaboratifs et festifs d’auto-fabrication pendant lesquels les participants cuisinent, en musique, des préparations à base de fruits et légumes invendus et les mettent en bocaux.
Les fruits et légumes invendus sont récupérés dans des marchés, supermarchés ou directement chez des maraichers.
Casa Grinta
militantconcert accoustiqueCoup de coeur
samedi 18 octobre :: 21:00

Casa Grinta

Guitare « Flamenca », tambourins, le tout accompagné de textes écris en Français, Occitan et italien.
en savoir plus
Casa Grinta est un groupe (duo) de musique métissée et festive, né à Marseille en 2010. Entre Rumba, reggae et musique trad (tarentelle, farandole), les 2 musiciens ont comme fil conducteur la Fête et le partage …

La Casa vous fera bouger au son de sa guitare « Flamenca » et de ses tambourins, le tout accompagné par des textes écris en Français, Occitan et italien. teintés parfois de nuances protestataires, Ils décrivent la réalité de tous les jours, l’espoir des hommes et des femmes mais surtout ils véhiculent des valeurs universelles d’amour , de fête et de paix qui ajoutent une dimension qui traverse les frontières…

PRIX LIBRE

les rencontres Ukulélé
Rendez-vous mensuelconcert accoustiqueCoup de coeur
lundi 20 octobre :: à partir de 18:00

les rencontres Ukulélé

Ouvert à tous ,atelier, découverte, bœuf, tout niveau
Tous les premiers et troisièmes lundi du mois !!
en savoir plus
Animé par le grand Milos

Roda de choro
Rendez-vous mensuelconcert accoustiqueCoup de coeur
jeudi 23 octobre :: A partir 20:00

Roda de choro

La véritable université populaire de la musique Brésilienne
en savoir plus
Les instrumentistes de La Roda vous invitent et vous attendent dans la « roda de choro » à l’Equitable Café, à Marseille. Pour y participer c’est très simple : ramenez votre instrument et suivez les règles de ce jeu.

Dans la roda le soliste est au service de la mélodie qu'il choisit, il peut l'embellir librement mais ne doit jamais trahir le compositeur. Chacun est soliste à tour de rôle, tous les autres sont alors accompagnateurs, suspendus à l'interprétation du soliste, ils commentent son propos, le soutiennent, lui répondent, le chahutent parfois.

Une roda est donc une improvisation de haut niveau, au service de morceaux très structurés et ouverte à tous ceux qui veulent partager un moment musical. Au Brésil, elle est la véritable université populaire de la musique.

PRIX LIBRE

LE SITE !!

des JEUDIs
D?batRendez-vous mensuelmilitant
jeudi 23 octobre :: à partir de 18:00

des JEUDIs

AMAP - BUREAU de la Monnaie Local "La ROUE" -
en savoir plus

AMAP

Distribution de 19:30 à 20:30


Associations pour le maintien d'une agriculture paysanne - sont destinées à favoriser l'agriculture paysanne et biologique qui a du mal à subsister face à l'agro-industrie. Le principe est de créer un lien direct entre paysans et consommateurs, qui s'engagent à acheter la production de celui-ci à un prix équitable et en payant par avance. Distribution des paniers de légumes & fruits de Guy et Sophie - Pertuis- Bio Plus d'infos directement sur place

BUREAU de la Monnaie Local "La ROUE"

Permanence de 18:00 à 20:00


Présentation et bureau de change de la monnaie locale complémentaire LA ROUE par l'association SEVE13 (Système d'Echanges pour Vitaliser l'Economie dans les Bouches du Rhône).
"L’association a une vocation sociale, solidaire, écologique et éducative. Cette association a pour but de favoriser la production, la circulation de biens et de services au niveau local et de jeter les bases d’une économie réelle (non spéculative) grâce à une monnaie complémentaire ou tout autre moyen approprié dans le respect des personnes et de la dignité humaine. Cette monnaie complémentaire a une valeur adossée à l’euro."
seve13@laroue.org - site: laroue.org

Cygne
concert accoustiqueCoup de coeur
samedi 25 octobre :: 21:00

Cygne

blues / folk
en savoir plus
PRIX LIBRE

SIte internet

Un dimanche aux jardins de Gibraltar
Coup de coeur
dimanche 26 octobre :: 10:00

Un dimanche aux jardins de Gibraltar

HORS LES MURS :
RDV 10h aux Jardins de Gibraltar, à la Belle de Mai (3° arrondissement).
en savoir plus
Sont prévus des ateliers de jardinage, de cuisine (pizza maison, pain), d’éducation populaire, de la musique et des balades.
De nombreuses associations sont associées à cette journée, c’est l’occasion pour tous de les rencontrer, de découvrir leurs activités, et d’échanger.
Un programme détaillé de la journée sera mise en ligne prochainement.
des JEUDIs
D?batRendez-vous mensuelmilitant
jeudi 30 octobre :: à partir de 18:00

des JEUDIs

AMAP - BUREAU de la Monnaie Local "La ROUE" -
en savoir plus

AMAP

Distribution de 19:30 à 20:30


Associations pour le maintien d'une agriculture paysanne - sont destinées à favoriser l'agriculture paysanne et biologique qui a du mal à subsister face à l'agro-industrie. Le principe est de créer un lien direct entre paysans et consommateurs, qui s'engagent à acheter la production de celui-ci à un prix équitable et en payant par avance. Distribution des paniers de légumes & fruits de Guy et Sophie - Pertuis- Bio Plus d'infos directement sur place

BUREAU de la Monnaie Local "La ROUE"

Permanence de 18:00 à 20:00


Présentation et bureau de change de la monnaie locale complémentaire LA ROUE par l'association SEVE13 (Système d'Echanges pour Vitaliser l'Economie dans les Bouches du Rhône).
"L’association a une vocation sociale, solidaire, écologique et éducative. Cette association a pour but de favoriser la production, la circulation de biens et de services au niveau local et de jeter les bases d’une économie réelle (non spéculative) grâce à une monnaie complémentaire ou tout autre moyen approprié dans le respect des personnes et de la dignité humaine. Cette monnaie complémentaire a une valeur adossée à l’euro."
seve13@laroue.org - site: laroue.org

L'EQUITABLE CAFE
café associatif d'information et de sensibilisation alternatif écologique et citoyen.
Association en-visages - 54 cours Julien - 13006 Marseille

Site réalisé par Eco-Sapiens & Elephant - © 2010