AG 2016
EDITO du 16 au 25 avril
Pas trop de bla-bla cette semaine.
Il y a toujours de quoi dire, partager, échanger, changer, questionner, affirmer...
Pour cela, on a le Café, les ptits lieux, le quartier, la ville, dehors,
et pas - encore ? - juste une forêt d'écrans. Ouf.

Des pensées solidaires en particulier pour celles et ceux qui luttent à Mayotte,
au Kurdistan, dans les quartiers populaires, partout ailleurs,
plus invisibles encore que le mouvement social dans les grands centre-villes.

Convergence des Luttes ?
Convergence des Luttes !

Et on finit d'enfoncer le clou
pour vous inviter samedi prochain au Café, du matin au soir,
pour l'Assemblée Générale et pour la soirée,
avec toi, moi, nous, des discussions, du bon son,
des infos à partager, des rencontres à n'en plus finir...

Programmation

[Semaine Marocaine] Carte Blanche au Projet
D?batCoup de coeur
mercredi 25 mai :: 20:00

[Semaine Marocaine] Carte Blanche au Projet

Pour cette soirée, Carte Blanche est donnée à de jeunes français dans le cadre du projet «Jeunesses, citoyenneté et territoires», financé par le Conseil Régional. // avec les associations Migrations et Développement, Ancrages et Chouf Chouf.
en savoir plus
Ce projet est né de la rencontre de 3 associations marseillaises qui ont les échanges interculturels, les migrations et le Maroc en commun : Migrations et Développement, Ancrages et Chouf Chouf. Elles ont souhaité partager leur expérience avec des jeunes, entre la France et le Maroc, entre le rural et l’urbain. Ce projet vise à valoriser différentes formes d’engagement et favoriser la rencontre et l’échange d’expériences : des jeunes de la région Provence-Alpes Côte d’Azur, engagés notamment sur des volontariats de service civique, et des jeunes de la région Souss Massa et Drâa Tafilalet, engagés notamment dans des Conseils se Jeunes au Maroc.
[Semaine Marocaine] Vernissage de l'exposition
militantCoup de coeur
jeudi 26 mai :: 20:00

[Semaine Marocaine] Vernissage de l'exposition "Macho Mouchkil"

// en présence de Julia Küntzle, journaliste et photographe indépendante.

Anthropologue de formation et journaliste de terrain avant tout, elle se passionne pour les sujets de société aux quatre coins du monde. Intéressée par les questions des discriminations, elle vous présentera son travail sur le machisme ordinaire à travers des portraits d’hommes et de femmes de trois pays : le Maroc, la France et les Etats-Unis.
en savoir plus
Toile de Mars n°3 : Agriculture Locale et TAFTA
D?batmilitantCoup de coeur
vendredi 27 mai :: 19:00

Toile de Mars n°3 : Agriculture Locale et TAFTA

// Proposé par Fokus21 et l'asso du Cours Ju

En 9 rubriques, plongez au cœur de la culture et de l'actualité du quartier du Plateau !
Une heure de concentré de culture marseillaise : enregistrée en public et diffusée sur le web !
en savoir plus
L'agriculture paysanne et les accords Tafta seront le sujet de notre rubrique "débat".

A l'occasion de la fête de l'Adear (association pour le développement économique, agricole et rural) créée en 2000 qui s'est tenue le mercredi 18 mai sur le Marché paysan du cours Julien, Toile de Mars ouvrira son plateau pour parler de la condition des petits producteurs aujourd'hui. Comment face à une demande croissante des consommateurs on assiste au triste constat de la réduction des terres cultivables et agricoles. Et comment les accords transatlantiques encore en négociation, impacteront non seulement les producteurs mais nous aussi, citoyens, dans notre quotidien. Nous accueillerons pour le débat, un membre de l'ADEAR13, des producteurs et un membre d'ATTAC.

C'est Etienne Bastide de Radio galère qui sera le modérateur.
L'émission sera retransmise sur Radio Galère (88.4) le dimanche 29 mai vers 12h30. • Et puis, nous vous emmènerons dans un des plus petits théâtres de Marseille, le Théâtre du Carré Rond,

• Nous voyagerons dans l'histoire du quartier pour découvrir qui était Armand Bédarride avec Lina Chelli, écrivain et franc-maçonne.
(Armand Bédarride était un franc-maçon qui a donné son à la rue qui accueille depuis 1940 l'Union maçonnique).

• Art'Up 13 nous entrainera sur le marché de Noailles,

• La Minute Zen de Nicole Bargigli nous donnera des conseils pour : "faciliter le bon fonctionnement de mon système digestif",

• Jean-François Debienne nous emmènera au cinéma, pour un focus sur Nénette et Boni de Claire Denis,

• Kino Fada présentera une nouvelle carte blanche,

• et l'agenda fera un point sur les sorties proposées sur l'espace public...
[Semaine Marocaine] Ma'Click
concert ?lectriqueCoup de coeur
vendredi 27 mai :: 21:30

[Semaine Marocaine] Ma'Click

// Gnawa Fusion, Casablanca meets Marseille

Une aventure commencée il y a dix ans avec le groupe Gnawa Click, qui a partagé la scène des plus "grands" : Gnawa Diffusion, Khaled…
Et puis c'est la traversée de la Méditerranée, une escale pour une résidence à Marseille et c'est la rencontre avec les musiciens de Bambara Groove.... C'est l'étincelle qui révèle MA'CLICK.
en savoir plus
Ils sont sept, naviguant entre traditionnel et modernité : des mélodies orientales, des rythmes gnawa et fusionnent de nombreuses influences musicales telles que la salsa, le ska ou le reggae.

Depuis 2015, ils écument les scènes de la région PACA, et plus loin encore ! Cette rencontre et ces échanges ont été possibles grâce aux connexions multiples de La Dar Lamifa et c'est dans le cadre de la semaine marocaine organisée à l'Equitable Café que nous aurons le plaisir de les découvrir.

[Semaine Marocaine] Goûter Marocain
Coup de coeur
samedi 28 mai :: 15:00

[Semaine Marocaine] Goûter Marocain

Viens cuisiner et déguster...
un véritable goûter marocain: pâtisseries et thé à la menthe.

Petite participation aux frais de bouffe à prévoir...
en savoir plus
[Concert] La Kamba !!!
concert ?lectriqueCoup de coeur
samedi 28 mai :: 20:30

[Concert] La Kamba !!!

La Kamba est un groupe marseillais de musique latine avec une identité unique qui mélange la cumbia latino-américaine à d’autres rythmes très dansants. Sa caractéristique la plus remarquable est le punch et l’énergie que dégagent ses 12 musiciens à chaque concert....

Illes ne pourront sans doute bientôt plus jouer dans des petits lieux comme le Café... Soyez là tôt, ou restez danser dehors !
en savoir plus
Un groupe composé de musiciens de différents horizons qui sont une illustration du mélange des cultures amérindiennes, africaine et européennes. Son répertoire est composé de chansons propres et de reprises que le groupe s'est donné le droit d'adapter pour le rapprocher de son identité. Des paroles qui traitent de la joie de vivre et de l'amour, toujours avec une touche d'ironie fataliste typiquement latino-américaine. Tout est présent pour que le spectacle soit survoltant, frais et vivifiant.

De quoi passer un moment agréable, où danser devient un acte naturel et nécessaire...

[Semaine Marocaine] Autour de Jerada
projectionCoup de coeur
mardi 31 mai :: 20:30

[Semaine Marocaine] Autour de Jerada

// Projections d’un cinéma en mouvement
// en présence de Mohamed Mrimi, Ouhaib Mortada et Lo Thivolle

Numer0zer0 présente une soirée autour de JerAda (Maroc), ces mines, ces trous si noirs, son soleil si lumineux, autour de trois films : Un chant de Mines (O.Mortada, 40'), Lettre Ouverte de B12 (M.Mrimi, 13'), et La Fleur (Film d’atelier réalisé avec des jeunes de la région de Jerada, 18') (Esquisse d’une programmation qui sera en mouvement)...
en savoir plus
Numéro zéro est un peu le niveau zéro du cinéma selon Eustache, son équation première : pour faire un film, il suffit d’une personne qui raconte une histoire à une autre. La caméra n’a qu’a réceptionner cet échange. Parlant de ce film, Eustache disait : « je n’avais aucune intention en faisant ce film, j’étais simplement rongé par un mal, et ce film répondait à ce mal. » Rapport organique d’un cinéaste à son œuvre, Numéro zéro nous rappelle, en ces temps de cinéma prêt à consommer, qu’il peut aussi s’agir d’un acte vital et nécessaire, un acte de chair et de sang.

http://numer0zer0.wordpress.com/ http://www.derives.tv/Mille-et-une-mines

Ca commencerait par...

* Un chant de mines ( 40 min )
Jérada, une ancienne cité minière située dans l’est marocain, à la frontière Algérienne. Depuis de nombreuses années Ouhaib filme, enregistre, cadre et de-cadre l'histoire de la cité minière de Jerada. L'histoire de ça fermeture, et de sa ré-ouverture clandestine. Non pas filmer pour faire œuvre mais pour faire trace, mémoire. En 2008 il rencontre Lo, et ensemble ils entreprennent d'essayer de commencer a plonger dans le puits de ces images, de ces histoires, de ces trous afin de tenter de les partager.
De ces matières, il s'y fabrique une histoire, des histoires que nous vous conterons.
Celle de l’abandon des industries minières dans les années 2000.
Celle de la survie des habitants de Jerada de tout âge, qui sont retournés sur les puits de charbon avec leurs mains.
Celle de ces petits-fils et fils de mineurs Européens qui reviennent chaque année arpenter cette terre et cette histoire qui fut la leur.

Un écran, deux corps
Des paroles des gestes
Une histoire, des histoires


Ça continuerait avec, * Lettre ouverte de B12
Essai documentaire de Mohamed Mrimi (13 min)
L'équipe du journal électronique de Jerada a rendu visite aux habitants du site dénommé B12 à 4Km au nord-est de la ville. En se penchant sur les inquiétudes quotidiennes de ses habitants éloignés, nous avons été reçu par l’une des familles qui nous a ouvert sa maison et nous dévoilent de tout cœur leurs situations liées à la marginalisation de leur cité..
(En présence de Mohamed Mrimi)
www. jeradapress.com

Et puis il y aura des fleurs et de la musique avec Hakim

* La Fleur (18 min)
Film d’atelier réalisé avec des jeunes de la région de Jerada
Au « Jardin des amoureux », l’espace des rendez vous secrets.
Deux Jeunes garçons dans des gestes de séductions.
Une jeune fille plongé dans un roman sans.
[Semaine Marocaine] C'est eux les chiens
D?batprojectionCoup de coeur
mercredi 1er juin :: 19:30

[Semaine Marocaine] C'est eux les chiens

// un film de Hicham Lasri (85mn, 2014)
// En partenariat avec Aflam

L’histoire de Majhoul, emprisonné en 1981 pendant les émeutes du pain au Maroc, qui ressort, 30 ans plus tard, en plein printemps arabe. Odyssée urbaine et cavalcade effrénée, « C’est eux les chiens » nous raconte comment un perdant magnifique tente de regagner sa place entre un passé contrarié et un présent difficile à décoder.
en savoir plus
L’histoire de Majhoul, emprisonné en 1981 pendant les émeutes du pain au Maroc, qui ressort, 30 ans plus tard, en plein printemps arabe. Une équipe de télévision publique, qui réalise un reportage sur les mouvements sociaux au Maroc, décide de le suivre dans la recherche de son passé. Ulysse moderne, Majhoul nous entraîne dans une traversée de Casablanca, dans une société marocaine prise entre tradition et modernité. Odyssée urbaine et cavalcade effrénée, « C’est eux les chiens » nous raconte comment un perdant magnifique tente de regagner sa place entre un passé contrarié et un présent difficile à décoder.

BANDE ANNONCE C'est eux les chiens de Hicham Lasri from Nour Films on Vimeo.

[Rencontre Auteur] Denis Lachaud, pour
D?batCoup de coeur
jeudi 2 juin :: 19:30

[Rencontre Auteur] Denis Lachaud, pour "Ah ! Ça ira..."

Denis Lachaud viendra présenter et discuter de son 7ème roman : "Ah! Ça Ira…" publié aux éditions Actes Sud.

"Ce roman commence aujourd’hui et court sur vingt années. Deux tentatives de renverser le statu quo. Dans la première,un homme se perd. Dans la deuxième, sa fille s’élance. Une histoire intime. Comme le sont aussi les histoires quand il s’agit de vivre sans subir. »
en savoir plus
«J’entends souvent s’exprimer autour de moi l’envie de voir le monde changer. Beaucoup d’entre nous respirent avec cette conviction : la possibilité d’un monde autre existe. Ce livre est empreint de multiples tentatives : révolutions, insurrections, soulèvements,mouvements d’indignation.

Ce roman commence aujourd’hui et court sur vingt années. Deux tentatives de renverser le statu quo. Dans la première,un homme se perd. Dans la deuxième, sa fille s’élance. Une histoire intime. Comme le sont aussi les histoires quand il s’agit de vivre sans subir. »

Considérant que nous sommes toujours collectivement travaillés par la Révolution de 1789, non complètement aboutie, Denis Lachaud nous entraîne dans un questionnement sur nos responsabilités individuelles et collectives pour nous mobiliser et refuser les injustices permanentes.

Les jeunes débarquent chez I2M et à l'Équitable !
D?bat
vendredi 3 juin :: 18:30

Les jeunes débarquent chez I2M et à l'Équitable !

L’association I2M (Innovons pour Marseille), qui propose de faire de la politique autrement en invitant chaque citoyen à participer à des débats sur des thèmes qui les concernent, a proposé, cette fois, aux jeunes étudiants de la classe préparatoire de l’ESADMM de faire entendre leurs voix et leurs opinions sur des sujets qui les touchent particulièrement : La vie étudiante, leur avenir, l'offre culturelle marseillaise, les espaces publics et les équipements de la ville...
en savoir plus
[Concert] Super Cumbia y la Liga de la Alegria
concert accoustiqueconcert ?lectriqueCoup de coeur
samedi 4 juin :: 20:30

[Concert] Super Cumbia y la Liga de la Alegria

En juillet dernier, ces délicieux argentins nous ont fait l'honneur d'un concert de clôture suant et trébuchant...

Voici les SUPER CUMBIA Y LA LEGA DE LA ALEGRIA de retour pour vous embarquer dans les rythmes enflammés de la CUMBIA DEL MONTE !
en savoir plus
SUPER CUMBIA naquit dans la planète “Cumbión”, dans le même quartier que le “petit Prince” d’Antoine, à 20 minutes à pied de la côte-nord de la lune, au fin fond d’un univers tropical d’imagination sud-américaine...
Dans la ville de Rosario, República Argentina, il apprend à marcher, parler et chanter avec une guitare, l’outil qui lui servira d’engin canalisateur de la musique la plus puissante à laquelle la santé émotionnelle de cesse de se référer, “La CUMBIA”.

“MUCHO MONTE ” contient une lignée de composition accaparant les 5 sens, donnant le sourire, matière à réflection tout en dévergondant sans gênes les corps dansant.

SUPER CUMBIA Y LA LIGA DE LA ALEGRIA se présentent sur scène comme des êtres humains normaux, habillés en tenue de civil, camouflant un temps, l’inattendue transformation révélant leur véritable identité. Après quelques chansons, il est possible de voir en direct comment leurs vêtements colorés se moulent spontanément au contours de leurs corps... les spectateurs présents, ainsi stupéfaits n’ont plus d’autres recours que de se laisser emporter par le rythme enflammé de la CUMBIA DEL MONTE.

L'EQUITABLE CAFE
café associatif d'information et de sensibilisation alternatif écologique et citoyen.
Association en-visages - 54 cours Julien - 13006 Marseille

Site réalisé par Eco-Sapiens & Elephant - © 2010