adhesion en ligne
EDITO du 1er au 30 janvier

Voila trop longtemps que cet Edito est vide. Ce n'est pas que, je ne souhaite pas usé de ma position pour remplir ce rare espace d'expression libre, mais, mes fautes d’orthographes ont déjà provoqué un nombre trop important d’arrêts cardiaques. Je souhaiterais m'étaler à n'en plus finir sur les meilleurs vœux que nous vous souhaitons, mais je sent le nombres de mes victimes grandir à chaque nouvelle ligne conclue. Alors Bon Année ! (non c'est une blague), bonne année et si l'envie vous en prenait, n'hésitez pas à me transmettre quelques Editos à compiler en ce début de page pour bien commencer l'année 2015, et m'éviter de paraphraser celui du Point de Bascule (merci françois pour ton belgissisme toujours à l'honneur).

En attendant votre verve chevaleresque, assassine, ou soporifique, ... :



Programmation

Mandingo Jazz en concert
concert ?lectriqueCoup de coeur
samedi 25 avril :: 21:00

Mandingo Jazz en concert

"Des Toubabs qui s’attaquent à l’apanage des griots? Un énorme bœuf sacré où se croiseraient Jupiter & Okwess International, Tinariwen, Ba Cissoko et Ebo Taylor??"

Prix Libre
en savoir plus
Musiciens confirmés, les cinq membres de Mandin’Go manient avec aisance ce langage universel. Un amour commun du groove et de la tradition musicale d’Afrique de l’Ouest les a naturellement orienté vers un son où les instruments traditionnels (kora, balafon, percussions) conversent avec le triptyque classique de la musique actuelle occidentale, guitare-basse-batterie auquel la clarinette ajoute sa touche de mélodie.

De ce dialogue musical est né un son inédit, mêlant à l’énergie de l’afrobeat un hommage authentique à l’art des griots, où les riffs du blues touareg répondent aux phrasés jazzy, où les percus déchaînées succèdent à l’émotion de pures chansons afro…

Ulysse et zampa, Lendemains Difficiles
militantCoup de coeur
mardi 28 avril :: 20:00

Ulysse et zampa, Lendemains Difficiles

Théâtre , avec le Collectif Xanadou
PRIX LIBRE
en savoir plus
LENDEMAINS DIFFICILES

SYNOPSIS
Dieu leur avait pourtant bien dit, il ne faut pas boire en volant ! Suite à de nombreuses infractions au règlement intérieur du paradis, nos deux anges fonctionnaires se retrouvent à la limite du licenciement. Dieu nage en pleine austérité et a besoin de dégraisser. Il leur accorde cependant une ultime chance de rachat en les confrontant au jugement des hommes...

MENU

Entrée (2022)
Cyril Hanouna sera t-il jugé de crime contre l'humanité? Haine gratuite sous couvert de tribunal populaire et divertissant...

Plat (2033)
A part dominique Vanderflux, y'a-il d'autres personnes qui pensent encore que le PS est de gauche? Un meeting politique, une corde et une 8.6...

Fromages (2041)
Est-il possible de montrer son désaccord avec le pouvoir tout en restant assis dans son canapé devant BFM TV? Vente aux enchéres douteuse avec accent portugais (2 doses de pastis, 1 dose de musique de merde, 1 dose d'éthique capitaliste, servir glacé).

Dessert (2070, désormais appelé l'an 59 après Steve Jobs)
La technologie fait du progrès, seriez vous tentés d'acheter un peu de talent et de personnalité? L'emballage est offert.
Au cours d'une partouze réunissant Laurent Ruquier, Xavier Niel et Bernard Arnaud, deux enfants sont nés. Aujourd'hui, ils déambulent sur les marchés locaux, de préférence bio, en tentant de perpétuer les traditions de leurs géniteurs...

transmission de la culture et les pédagogies de la transmission
D?batmilitantCoup de coeur
mercredi 29 avril :: 20:00

transmission de la culture et les pédagogies de la transmission

avec Dolorés Contré Migwans*, universitaire québécoise amérindienne, à partir de son ouvrage "UNE PÉDAGOGIE DE LA SPIRITUALITÉ AMÉRINDIENNE"
en savoir plus
Depuis des temps immémoriaux, les Aninishinaabe, peuples autochtones de l’Amérique du Nord, ont eu recours à l’art comme langage symbolique pour transmettre les enseignements de leurs ancêtres. Ainsi, le symbole a toujours été porteur de sens en lien avec la tradition orale et les savoirs et savoir-faire existentiels. Les interprétations multiples offrent la possibilité de porter un nouveau regard sur soi et son apparentement au Cercle de Vie.

Le projet de ce livre est double : expliquer tout d’abord ce qu’est une démarche de transmission par les arts vivants enracinée dans une histoire et une culture selon les valeurs de la cosmovision autochtone. Ensuite, proposer plusieurs méthodes d’analyse a n de mieux comprendre et consolider les savoirs et savoir-faire qui sous-tendent une pratique d’intervention en écoformation dans le contexte d’aujourd’hui.

La construction de cette nouvelle approche qualifée de « pédagogie par symboles », née de la conjoncture entre le processus créateur et une pratique métissée guidée par la mètis (intelligence intuitive) qui agit dans mnopi, le moment de passer à l’action, permettra de devenir un modèle adaptable dans divers milieux interculturels et interdisciplinaires.

Élaborant un dialogue transdisciplinaire entre l’art vivant, la formation et la psychosociologie, ce livre s’adresse aux formateurs, enseignants, pédagogues, intervenants, thérapeutes, travailleurs sociaux et psychosociologues qui désirent utiliser l’art symbolique dans une démarche d’accompagnement, de transmission et de transformation.

*Artiste multidisciplinaire, enseignante en arts visuels et porteuse de sa tradition aninishinaabe depuis près de trente ans, Dolorès Contré Migwans est chargée de cours à l’Université de Montréal où elle est reconnue pour ses savoirs et savoir-faire en lien avec l’histoire, les cultures, les croyances et les coutumes autochtones. Ce livre, fruit de sa recherche en maîtrise, propose une approche de « pédagogie par symboles » comme méthode d’intervention transculturelle et d’autoformation. Elle a fondé le cercle d’apprentissage Docomig afin d’offrir des formations et des ateliers à différents groupes en éducation, sociaux-communautaires environnementaux.
Roda de choro
concert accoustiqueCoup de coeur
jeudi 30 avril :: 20:00

Roda de choro

La véritable université populaire de la musique brésilienne

PRIX LIBRE
en savoir plus
Parce que les musiciens donnent à voir et à entendre de la musique en train de se vivre et pas un "produit fini". On n'assiste pas à une roda de choro, on y vient. La seule différence entre les musiciens et le public, c'est que le public n'a pas d'instrument. Le public fait la roda tout autant que les musiciens, puisqu'il fait cercle autour d'eux, vivant la musique en même temps. On n'est pas obligé d'applaudir, ni de se taire pour écouter, on peut circuler, danser, participer. On peut venir avec ses enfants.

"Un grand merci pour votre présence et votre belle écoute lors de notre dernière soirée avec Siqueira. La prochaine roda se déroulera en compagnie des musiciens de 5 à table qui assureront la première partie. Chers musiciens, pour y participer contactez-nous sur contact@laroda.fr."
Café Fermé place à la Sardinade de la plaine!!
militant
vendredi 1er mai ::

Café Fermé place à la Sardinade de la plaine!!

et bonne fête aux travailleurs !! (et pas au travail)
en savoir plus
Café Fermé
militant
samedi 2 mai :: toute la sainte Journée

Café Fermé

Après la fête viens le repos.
en savoir plus
Rencontre avec La Quadrature du Net
D?batmilitantCoup de coeur
mardi 5 mai :: 20:00

Rencontre avec La Quadrature du Net

sur le PJL Renseignement, le Rapport Reda et la Neutralité du net.
en savoir plus
plus d'info prochainement
Le Syndrome du Titanic
Rendez-vous mensuelmilitantprojection
mercredi 6 mai :: 20:30

Le Syndrome du Titanic

documentaire 2009/ de Jean-Albert Lièvre et N. Hulot

En partenariat avec L'ombre de Marx, ciné Club tous les premiers Jeudis du mois
en savoir plus
Au-delà du sort de la planète, c’est aux hommes que s’intéresse Nicolas Hulot dans un premier film surprenant.

Hulot le dit lui-même : « Si nous avions fait ce film il y a trois ans, il aurait ressemblé à celui d’Al Gore, sous forme d’un s’accélèrent. Je ne peux plus me cantonner à la crise écologique. » C’est toute la force de son propos que d’englober la crise économique. Que peut signifier la déforestation ou la couche d’ozone pour un sans-abri qui lutte à chaque instant pour sa survie ? Le film montre comment tous les problèmes sont inextricablement liés, et que, pour sauver la planète, il faudra prendre en compte l’homme, tous les hommes.

BALÈTI GAFIEIRA
concert accoustiqueCoup de coeur
jeudi 7 mai :: 20:00

BALÈTI GAFIEIRA

Le Balèti Gafieira fête en concert son premier album à l’Equitable Café !

Entrée libre + restauration brésilienne sur place
en savoir plus
Forrós endiablés de Pernambuco, choros varandão à danser joue contre joue, maxixes volupteux, sambas-choro aux paroles coquines... Le premier album du Balèti Gafieira rend hommage à la diversité et à la richesse des musiques populaires brésiliennes. Il sera présenté le 7 Mai prochain à l’Equitable Café (Marseille 6ème) lors d’un showcase unique du groupe.

Créé à l’initiative de la Régie Culturelle Paca et de Marseille 2013, le Balèti Gafieira réunit neuf musiciens, français et brésiliens, sous la direction du Duo Luzi Nascimento. Vents, cordes, percussions et accordéon, ces artistes issus d’horizons différents sont réunis pour l’occasion autour de la musique populaire brésilienne.

La diversité de cette création se retrouve dans les époques des oeuvres choisies : les maxixes que Darius Milhaud a entendu lors de son voyage au Brésil en 1917 et cités dans le célèbre “Boeuf sur le Toit”, ou encore les savoureuses sambas que chantait Carmen Miranda. Ces pièces du début du 20e siècle se succèdent aux compositions des nouveaux talents du Brésil. On y fait la part belle aux créations de Cristiano Nascimento, mais aussi d’Abel Luiz, Dom Oliveira, Beto Vieira, génies de la nouvelle génération des compositeurs du choro.

La belle unité de ce disque lui vient d’une part du choix de l’esthétique de la gafieira commun à tous les morceaux, mais surtout de la force des arrangements de Cristiano Nascimento. L’un éclaire la modernité d’une chanson ancienne par un jeu espiègle entre les instruments et le texte. L’autre met en vedette l’accordéon, suggérant de secrètes affinités entre choro brésilien et musette française. Un autre encore métisse l’accent des interprètes méridionaux au swing brésilien pour obtenir finalement ce chaloupé unique qui caractérise le Balèti Gafieira !

«Le résultat est édifiant, un album vivant et créatif qui s’écoute, se danse et se vit avec passion.» France Net Infos
Café Fermé
militant
vendredi 8 mai :: toutes la Fraiche journée

Café Fermé

"-ENCORE
-ben oui
- bas ça devient pénible
-ho et! ça va quand même...
-oui bon ok..
- ta pas tort ...
- toi non plus..."
en savoir plus
"-c'est pour l'armistice?
-mmm ?
- vous fermez pour l'armistice?
- heuuu
- ben enfin , l'aristice, heu l'armistice quoi !?!
-je sais pas , on ferme par ce qu'on est en séminaire à la campagne... mais ça peut ètre une bonne raison ton artifisme.
- mmm...
dawa upendo en concert
concert ?lectriqueCoup de coeur
samedi 9 mai :: 21:00

dawa upendo en concert

Formé en Février 2012, DAWA UPENDO est un groupe de musiciens amateurs originaire d'Avignon qui mélange allègrement et sans sourciller rock, ska, folk et reggae en français, anglais, espagnol et swahili ( dialecte est africain ).

La plupart des membres du groupe ayant bourlingué un peu partout en France et aux quatre coins du globe, le tout donne une musique chaude, colorée et entraînante.

Le groupe est composé de Gaétan ( aka Baba Bonito : chant-guitare ), Yohan ( aka Yoyo Skank Masta. : guitare-chœurs ), Manu ( aka El Professor Flaco : chant-chœurs ), David ( aka Big Papa Daweed : basse ) et Simon ( aka Jackson Supastar : batterie-chœurs ).

Le set de DAWA UPENDO est composé uniquement de chansons originales ( environ une vingtaine ) pour une durée totale de deux heures.
en savoir plus
DAWA multiplie les concerts en région PACA depuis Juin 2012 ( une cinquantaine avec notamment des programmations au Café Julien à Marseille, aux Passagers du Zinc et à l'Akwaba à Avignon, au Jas'Rod, au Cabaret des Ramières plus de nombreuses petites salles et bars dans les départements d’Ardèche, Drôme, Gard, Vaucluse et Bouches du Rhônes ainsi que des tournées dans le sud Ouest incluant des dates au Chronic Argo à Toulouse et au café l'Ubu à Perpignan ).

De plus, pour 2014, suite à des tremplins remportés, le groupe est programmé, entr'autres dates, en première partie de Zebda et Oistar au Festival de La Meuh Folle au mois d'avril ainsi qu'en ouverture du festival Lilenzic au mois de juin.

Nucléaire : Projet d'enfouissement des déchets radioactifs à Bure
D?batmilitantprojection
mardi 12 mai :: 19:30

Nucléaire : Projet d'enfouissement des déchets radioactifs à Bure

Projection : "Déchets radioactifs : 100 000 ans sous nos pieds ?" de Dominique Hennequin (52 minutes) suivie d'une discussion, avec deux des habitant-e-s de la Maison de résistance à la poubelle nucléaire de Bure.
en savoir plus
La France cherche depuis 40 ans à faire quelque chose de ses déchets nucléaires les plus radioactifs. N'ayant pas de solution elle a donc imaginé de les enfouir à 500 mètres sous terre, afin de montrer qu'elle sait "gérer" les déchets, dernier maillon de la chaîne du nucléaire, pour pouvoir ainsi continuer à vendre ses centrales. Le territoire sur lequel elle envisage ce projet se trouve autour du petit village de Bure, dans le sud de la Meuse, en Lorraine. De nombreux habitants, associations et collectifs militent contre ce projet imposé et scandaleux d'un point de vue scientifique, social, économique, environnemental et politique. La lutte ici est compliquée, l'ANDRA (agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs) est déjà implantée avec son laboratoire de recherches et les aménagements autour de Cigéo (Centre indusdriel géologique), nom donné au futur centre d'enfouissement des déchets radioactifs, sont en cours.

Nous souhaitons diffuser au maximum de l'information sur ce projet en France, car dès qu'on s'éloigne de Bure, nous nous rendons compte que les populations sont très peu informées.

Nous vous invitons donc à venir participer à une soirée projection/débat à l'Equitable Café (54 Cours Julien à Marseille) le mardi 12 mai à 19h30. La soirée débutera par la projection du documentaire "Déchets radioactifs : 100 000 ans sous nos pieds ?" de Dominique Hennequin (52 minutes) et sera suivi d'une discussion avec deux des habitant-e-s de la Maison de résistance à la poubelle nucléaire de Bure.

Kino Fada
projectionCoup de coeur
mercredi 13 mai :: 20:00

Kino Fada

Ce soir :" Naïve depuis peu (ou la Naïveté en général) "
Projection de courts métrages, sur le thème ci-dessus.
en savoir plus
Kino est un mouvement international de vidéastes passionnés qui associent leurs compétences, leur talent et leur enthousiasme pour faire des films. Le Kino est né à Montréal en janvier 1999 et est aujourd’hui présent dans plus de 70 villes sur les 4 continents. La particularité du dispositif Kino est d’amener les Kinoïtes (tout artiste engagé de près ou de loin dans la création d’un film Kino) à produire puis à diffuser un film dans un délai limité.

Cette contrainte permet d’activer le processus créatif, le chronomètre devenant le garant de la spontanéité et de l’adrénaline des participants. À Marseille, Kino Fada développe un réseau de partage et d’échange pour réaliser des films et les projeter, selon la devise Kino : "FAIRE BIEN AVEC RIEN, FAIRE MIEUX AVEC PEU, MAIS LE FAIRE MAINTENANT!"

Tous les deux mois, Kino Fada propose une projection des courts métrages récemment créés. Ces projections sont un lieu d’échange entre les créateurs des films et le public. À la fin de la séance, le thème de la prochaine projection est tiré au sort. Les réalisateurs porteurs de projet ont deux mois pour constituer une équipe, écrire, tourner et monter leur court-métrage afin qu’il soit prêt pour la prochaine projection.

kino Fada ! Les films !
L'EQUITABLE CAFE
café associatif d'information et de sensibilisation alternatif écologique et citoyen.
Association en-visages - 54 cours Julien - 13006 Marseille

Site réalisé par Eco-Sapiens & Elephant - © 2010